Itinéraire Vert, d’hôte en hôte

  • Francais
  • English

L’Est de Madagascar est très arrosé, … régulièrement visité par les cyclones. Morondava était la grande victime en janvier 2009.

Tout pousse, tout est vert, tout ou presque est détruit par la violence des éléments chaque année, et l’essentiel ou presque est reconstruit patiemment par les hommes ces mêmes années. J’aime rencontrer ces gens ; j’aime vibrer de cette petite appréhension incontrôlable devant cette végétation grouillante de vie. Certains endroits me font irrésistiblement penser à un film, » A la poursuite du diamant vert » …

D’Antananarivo à Sainte Marie

12 jours / 10 nuits, 1277 € par personne*

 

Demande d’information et de devis  Comparateur de vols

 

(*) base 2 participants / hors vols, nous consulter

Le long de la côte Est, les royaumes Betsimisaraka

De lieu en lieu, sur la côte orientale, des groupes de pirogues posées sur le sable attirent l’attention : elles sont séparées de la forêt par des palissades de bambous tandis que, devant elles, s’agite le tumulte des vagues déferlantes qui se brisent sur les rochers. Toutes sont tournées vers le Nord – Est, l’angle cardinal sacré des ancêtres.

Si l’on s’approche, on distingue des ossements, des rames, et des cuvettes, des bouteilles vides, des tissus : multiples offrandes. C’est un cimetière betsimisaraka. Entre forêt et océan, la moitié nord de la cote Est garde de nombreux vestiges : bastions merina enfouis dans la jungle, repaires de pirates sur des ilots aujourd’hui déserts, et en mer, des épaves.

Ici, face à l’océan Indien, des groupes guerriers et des chefs de villages résistaient aux incursions des troupes sakalava qui traversaient le pays d’Ouest en Est à la recherche d’esclaves destinés à être vendus aux navires négriers qui accostaient dans les ports du Menabe et du Boina. Et cette côte Est, moins hospitalière, toujours infestée de requins, était, elle aussi propice au commerce, à la traite. La baie d’Antongily, l’île verte de Nosy Mangabe, la belle île de Nosy Boraha, les ports de Toamasina et de Mahavelona voyaient accoster navigateurs arabes, marchands européens, bateaux négriers. Ici les épices, les zébus, l’or, le riz, et surtout les esclaves, s’échangeaient contre les armes, l’argent, l’alcool et les pacotilles.

 

Votre voyage au fil des jours…

JOUR 1

PARIS – ANTANANARIVO

Originalité de cet itinéraire, vous séjournerez chez l’habitant durant tout votre séjour…

Briefing : arriver au moins 3 heures avant l’heure d’enregistrement à l’aéroport CDG ou Orly selon la compagnie aérienne. Repas et petit déjeuner ou en-cas seront servis à bord.
A ANTANANARIVO, une fois les formalités accomplies (visa d’entrée, police, santé), un représentant de Jacaranda vous accueillera et… bonjour Madagascar !
Vous serez conduits chez votre premier hôte.

JOUR 2

ANTANANARIVO – ANDASIBE

A Madagascar, les gens vivent avec le soleil : on se lève tôt, on se couche tôt. Votre véhicule 4X4 avec votre chauffeur-guide sera à l’hôtel quand vous serez prêts à partir, vers 7h30 – 8h.

Le parc des reptiles de MANDRAKA

Érigé sur une presqu’île longeant la RN2, Mandraka Park, dans son écrin forestier, est particulièrement gâté par la nature en biodiversité. Faune et flore y sont légion : batraciens, papillons, caméléons, insectes, orchidées, lianes… grâce à un micro-climat favorable. Les caméléons sont ici les princes de l’endémisme malgache ! On peut y compter une soixantaine d’espèces, soit plus de la moitié des espèces du globe, du plus grand – 50cm – au plus petit qui tient dans le creux d’une main. Il en existe de toutes les formes, de toutes les tailles et de nombreuses couleurs.

JOUR 3

ANDASIBE

ANDASIBE MANTADIA

Le parc national de Mantadia est dans l’Alaotra Mangoro. Il est connu pour ses orchidées rares qui s’épanouissent dans la forêt, des Indri indri que l’on peut observer toute l’année, ses magnifiques chutes d’eaux et les fameux rites culturels des habitants de ses environs. Mantadia est relié au parc national de Zahamena par un impressionnant corridor forestier.

Un guide du parc vous fera faire la visite.

JOUR 4

ANDASIBE – TOAMASINA

Cap vers l’Océan indien.

De nombreuses versions expliqueraient le nom de la ville de TOAMASINA, en voici une interprétation qui viendrait de l’époque où le Roi Radama 1er, en 1817, atteignant pour la première fois les rives de l’Océan Indien à l’emplacement de l’actuel grand port de l’Est, porta un peu d’écume à ses lèvres et se serait écrié « Toa masina !» (c’est salé !).

TOAMASINA se visite en pousse-pousse, convenez du tarif ensemble avec le tireur de pousse-pousse avant la balade.

JOUR 5

TOAMASINA

Le canal des Pangalanes longe la côte est de Madagascar sur plus de 700 km…

Excursion en pirogue sur le Canal des Pangalanes.

D’extraordinaires lieux de vie aux spectacles permanents … insolites et inoubliables comme ces rencontres avec les « bateaux taxi-brousse », le ballet des pêcheurs avec leur pirogue, les radeaux transporteurs de bananes… Bref, une invitation au voyage à tous ceux qui sont épris d’authenticité et de découverte !

JOUR 6

TOAMASINA – SOANIERANA IVONGO – SAINTE MARIE (BATEAU)

Transfert à SOANIERANA IVONGO et transfert bateau à SAINTE MARIE

Accueil au débarcadère et transfert à l’hôtel.

L’île Sainte Marie ou Nosy Boraha, terre de pirates, de 60 km de long s’étire le long de la côte Est de Madagascar. Bien plus qu’une simple escale, Sainte-Marie est véritablement une destination à part entière offrant un cadre exceptionnel. Lieu authentique toujours préservé du tourisme de masse, elle vous accueille dans son décor idyllique constitué de plages désertes et de villages de pêcheurs.

Séjour libre.

JOUR 7

SAINTE MARIE

Excursion : Île aux Nattes

L’île aux Nattes ou « Nosy Nanto » avec ses plages de sables fins ainsi que son magnifique lagon, protégé par une barrière de corail, a tout pour séduire. Ses rizières, ses petits sentiers de sables qui cheminent vous feront découvrir comme hors du temps ses moeurs et coutumes. Son charme réside dans  l’authenticité de sa nature, de ses habitants de ses traditions très vivantes et de son mode vie.

On peut faire le tour de l’île par la plage en 2 à 4 heures de temps et profiter encore de faire un tour par le village et le phare Blévec.

JOUR 8

SAINTE MARIE

Votre maison d’hôte est nichée au milieu d’arbres fruitiers et autres essences endémiques, parfois centenaires… avec une vue panoramique sur la baie de Sainte Marie.

Séjour libre, c’est-à-dire « doigts de pieds en éventail », ou balade non programmée selon votre envie.

JOUR 9

SAINTE MARIE – MANAMBATO (BATEAU ET VOITURE)

Vous repartez en bateau jusqu’aà SOANIERANA IVONGO puis en voiture jusqu’à MANAMBATO.

Passer une nuit au bord du lac Rasoabe avant de rejoindre Tana.

JOUR 10

MANAMBATO – ANTANANARIVO

Route pour ANTANANARIVO.

Excursion : visite guidée d’ANTANANARIVO et ses marchés

ANTANANARIVO compte plus d’une centaine d’escaliers, des plus sommaires aux plus monumentaux selon les dénivellations et les quartiers desservis. L’escalier Ranavalona I de 168 marches qui passe devant l’Office Régional du Tourisme d’Analamanga est le raccourci le plus rapide entre la ville basse et le « plateau » de la Place de l’Indépendance. Le record est détenu par les 480 marches de l’escalier Razafindrazay reliant la cuvette de Mahamasina à la Ville Haute.

ANTANANARIVO est un point de convergence de l’artisanat de toute l’île. Les marchés artisanaux montrent sa richesse, l’artisan malgache sachant tirer le meilleur de tous les supports, du bois aux minerais en passant par les tissus et la corne de zébu. Des boutiques spécialisées existent dans de nombreux quartiers, beaucoup donnant une place de choix à l’art du bois zafimaniry et à la soie écrue ou sauvage qui n’existe qu’à Madagascar.

Les « Pavillons » d’Analakely sont des rescapés du Zoma qui fut le plus grand marché à ciel ouvert du monde. Pittoresques avec le labyrinthe de leurs allées où les marchandages se font à voix basse, ils offrent de tout, de la charcuterie aux accessoires de mariage en passant par les plantes médicinales et la quincaillerie.

 

JOUR 11

ANTANANARIVO

Messe des Chiffonniers et visite villages Père Pédro.

Excursion : AMBOHIMANGA, Les collines sacrées

Les anciens souverains ont toujours choisi de s’implanter sur les hauteurs non seulement pour des préoccupations défensives, mais aussi pour s’approprier la sacralité censée appartenir à ces lieux élevés.

La liste et le nombre des Collines Sacrées ont varié d’un souverain à l’autre mais toutes les sources s’entendent symboliquement sur celui de 12. Andrianampoinimerina plaça une de ses épouses sur chaque colline majeure de son royaume et leur nom, notamment celui de Rambolamasoandro « celle-qui-est-à-la-fois-lune-et-soleil », continue à être vénéré par les adeptes du culte des ancêtres.

Parmi les plus célèbres de ces Collines Sacrées on pourra citer Ambohimanga classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, Ambohidrabiby où régna Ralambo, le roi qui introduisit la consommation de la viande de zébu et la tradition du Bain Royal, Antsahadinta avec ses arbres royaux « amontana » et « aviavy » et sa superbe ligne de crête, Ambohimanambola à l’est de la ville qui fut le sanctuaire d’Ikelimalaza, la plus crainte des idoles royales.

Dîner et transfert à l’aéroport.

JOUR 12

ANTANANARIVO – PARIS

Envol pour PARIS.

Et oui, c’est bien le retour, toutes les choses, surtout les bonnes, ont une fin comme on dit !

Vos photos, vidéos, récits illustrent depuis nos débuts nos brochures, sites web… si vous le voulez bien ? La suite au prochain numéro racontera une autre histoire de voyage !

 

Carte de votre circuit

 

Résumé de cet itinéraire

Etapes : Antananarivo, Andasibe, Tamatave, Sainte Marie.

 

panoramicview Réserves et parcs nationaux : Mantadia Andasibe.

 

lodging_0star Hébergements : Petits hôtels de charme ou en chambre d’hôte.

 

Témoignages

La plus belle île du Monde, Juillet 2009, Vagnier

 

Tarifs pour ce voyage de 12 jours / 10 nuits

Nombre de participants 2 pers. 4 pers. Suppl. chambre
individuelle
Prix par personne
(hors vols)
1277 € 957 € 234 €

 

Demande d’information et de devis  Comparateur de vols

 

Les prestations proposées comprennent :

  • Les hébergements en chambre d’hôte
  • Les vignettes touristiques
  • La demi-pension sauf en J1 avec petit déjeuner
  • Le véhicule avec chauffeur-guide francophone tout le long du parcours itinérant
  • Les transferts aéroport / hôtel / aéroport
  • Les visites et excursions mentionnées dans le programme
  • Les entrées dans les parcs et réserves naturels ainsi que les guides locaux

 

Ne sont pas compris :

  • Les vols internationaux et ses taxes Paris/Antananarivo/Paris à partir de 895 €
  • Les frais de visa (en 2016 ~ 30 euros pour un séjour de moins de 30 jours)
  • Les repas non mentionnés dans le programme
  • Les boissons
  • L’assurance rapatriement recommandée (30 €)
  • Les assurances complémentaires (annulation, bagages, interruption de séjour …)
  • Les excursions non mentionnées dans le programme
  • Les pourboires
  • Les dépenses personnelles

 

Formalités de police et recommandations sanitaires :

  • Passeport en cours de validité 6 mois après le retour
  • Aucun vaccin obligatoire
  • Vaccins recommandés par l’OMS pour les pays tropicaux (tétanos, polio, hépatites A et B, typhoïde, diphtérie)
  • Traitement contre le paludisme (savarine ou autres) fortement recommandé