Itinéraire Jaune, en route vers le Sud malgache

Quand on descend dans le Sud de Madagascar, on se dirige vers le tropique du Capricorne. On traverse alors de grandes étendues désertiques éclaboussées par la lumière jaune du soleil.

A Ranohira, le lichen s’étale sur les immenses rochers de l’Isalo, de grandes traînées de poudre jaune. Les pistes sont jaunes pendant la saison sèche. On pense inévitablement au désert, à l’infini…

D’Antananarivo à Tuléar

12 jours / 10 nuits, 1153 € par personne*

 

Dates de départ 2016 : 01/09, 22/09, 06/10, 19/11, 08/12

 

Demande d’information et de devis

 

(*) base 2 participants / hors vols, nous consulter

Le bush de l’Extrême-Sud

L’Extrême-Sud est une terre semi-désertique. Sur les marchés durant l’hiver austral, les maigres étals sont éloquents :  quelques figues de barbarie avoisinent avec des bananes minuscules et des patates douces.

Chaque année, la sécheresse s’abat tandis que les nuages de sauterelles dévorent les moindres cultures. Le bush n’en est pas moins beau avec ses incontournables raketa, ses épineux, les longues didieraecées allaudia procera qui s’élèvent vers le ciel, ses vahombe (aloès), et ses euphorbes. La flore malgache y est là aussi impressionnante avec un taux d’endémicité de plus de 80 %.

Et même dans cet univers végétal aride, les sifakas et makis (Lémur catta) prolifèrent, égayant de leurs jeux la végétation que recouvre une couche de poussière vermillon tandis que les tortues radiées (sokatra) traversent lentement les grandes surfaces de latérite surchauffée par le soleil. La nuit, les cris stridents du Songiky (lépilémur) hantent le bush.

 

Votre voyage au fil des jours…

JOUR 1

PARIS – ANTANANARIVO

Le Jour J arrive enfin !

Briefing : arriver au moins 3 heures avant l’heure d’enregistrement à l’aéroport CDG ou Orly selon la compagnie aérienne. Repas et petit déjeuner ou en-cas seront servis à bord.
A Antananarivo, une fois les formalités accomplies (visa d’entrée, police, santé), un représentant de Jacaranda vous accueillera et… bonjour Madagascar !

Vous serez conduits à votre hôtel.

Capitale de Madagascar, ANTANANARIVO mérite que l’on s’y attarde quelques jours pour découvrir son patrimoine culturel, historique et environnemental. Lieu d’arrivée des vols internationaux, c’est une étape qui mérite d’être appréciée pour un tourisme culturel et découvrir le quotidien des habitants des Hauts-Plateaux.

 

JOUR 2

ANTANANARIVO – ANTSIRABE

A Madagascar, les gens vivent avec le soleil : on se lève tôt, on se couche tôt. Votre véhicule 4X4 avec votre chauffeur-guide sera à l’hôtel quand vous serez prêts à partir, vers 7h30 – 8h.

Visite d’AMBATOLAMPY

Ambatolampy est aussi connue pour ces fabriques de marmites et autres ustensiles de cuisine en aluminium. Les métiers de la forge et de la fonderie se transmettent de génération en génération.

Visite de la ville d’ANTSIRABE

A 170 km d’ANTANANARIVO, ANTSIRABE est un carrefour obligé sur les routes du sud, de l’ouest et du sud-est de Madagascar. Cette situation en fait un pôle d’échange et d’artisanat, en particulier de pierres précieuses et semi précieuses… Les lacs Andraikiba et Tritriva, d’origine volcanique, sont des objectifs de balades remarquables. Le nom « Antsirabe », actuel chef lieu de la Région du Vakinankaratra, vient du terme « Any-sira-be » qui se traduit littéralement par « là où abonde le sel ». Et plus tard, le terme est morphologiquement devenu « Antsirabe ».

JOUR 3

ANTSIRABE

Balade jusqu’au village de BETAFO

Un guide de la région du Vakinankaratra, votre compagnon de balade, vous racontera les us et coutumes locales, vous introduira auprès des populations, vous fera partager leur quotidien…

Marche à travers les rizières, rencontre avec les paysans et visite des sources thermales de BETAFO.

Comme tous les soirs Briefing avant de vous séparer pour connaître les temps de route pour la prochaine étape, donc à quelle heure il faudra partir. La règle d’or : arriver avant le coucher du soleil à l’étape.

JOUR 4

ANTSIRABE – RANOMAFANA

Route pour RANOMAFANA

Visite d’AMBOSITRA

AMBOSITRA est la porte d’accès au montagneux pays Zafimaniry ponctué de villages dont toutes les habitations sont édifiées en bois sans tenons, ni mortaises. Les remarquables constructions mais aussi, et surtout, leurs sculptures des portes et fenêtres sont si admirables qu’elles ont été inscrites au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Les motifs géométriques et rosaces témoignent des relations que ce peuple accueillant entretient avec son environnement, les ancêtres et donc le monde de l’au-delà.

JOUR 5

RANOMAFANA – AMBALAVAO

Réserve de RANOMAFANA

RANOMAFANA, un parc tout en forêt, s’étend sur 41 601 ha. Il a été classé Patrimoine Naturel Mondial de l’Atsinanana en 2007. Il abrite une grande richesse en biodiversité endémique mais en danger. On y retrouve les espèces rares et gravement menacées de lémuriens. Le parc est aussi le réservoir génétique de certaines espèces végétales rares et endémiques. Il est parcouru par de nombreux cours d’eau qui sont les affluents du fleuve Namorona.

Route pour AMBALAVAO.

  Visite de FIANARANTSOA

Visite de l’atelier de fabrique du fameux papier Antemoro.

Fabriqué à partir d’une plante appelée « avoha », ce papier incrusté de plantes et de fleurs est entièrement naturel. Le procédé est entièrement originaire du pays Antemoro, sur la côte Sud Est. Il a été implanté à AMBALAVAO en 1930. C’est pendant la seconde guerre mondiale que le papier a eu son apogée, avec la pénurie des papiers ordinaires. Il est fabriqué par des artistes à main nue. La façon de le fabriquer permet d’en faire faire un produit plein d’esthétique, commerciale ou artistique, comme les tableaux, cartes, albums…

JOUR 6

AMBALAVAO – RANOHIRA

Route pour RANOHIRA

Visite du parc ANJA

Il se situe à 12km à l’ouest d’AMBALAVAO en bordure de la RN7. C’est un petit parc géré par la communauté villageoise ANJA MIRAY (AMI), un paysage rocheux sur lequel pousse des végétations typiques de la région. On y rencontre des makis catta et des caméléons, des tombeaux traditionnels dans les grottes.

JOUR 7

RANOHIRA

  Découverte du massif de l’ISALO

ISALO est le parc du Grand Sud. Ce massif ruiniforme de l’ère jurassique est le site touristique le plus visité de Madagascar. Royaume de Reine de l’Isalo, berceau d’une nature sauvage
particulière et d’un paysage hors pair, les amoureux des grandes escales seront séduits par ce parc. Et un soleil couchant vu à travers la fenêtre de l’ISALO est une carte postale qui mérite le détour.

Piscine naturelle et cascade des Nymphes

La piscine naturelle est une oasis inattendue au milieu des rochers, où coule une cascade d’eau fraîche. Vous parcourrez les falaises, la plaine de Tapia, un arbre aux multiples usages, les grandes savanes et le massif érodé aux formes étranges. La visite des sépultures Bara et Sakalava fait la touche mystique du circuit. Ce circuit est aussi un diaporama en live des plantes « adaptées » à travers la transformation géologique de l’Isalo. Dans la forêt de Mangily, apercevez aussi le Lemur Catta.

JOUR 8

RANOHIRA – TULEAR – ANAKAO

On quitte les grands espaces du « Colorado malgache » pour se retrouver côté canal de Mozambique.

Pour atteindre TULEAR, dernière étape de la nationale 7, on passe par les villes champignons du saphir…

Capitale du Sud de Madagascar, dite « la ville blanche » ou « cité du soleil », Tuléar est une véritable mosaïque d’ethnies et de cultures placées sous le signe du Sourire et du Soleil.
Embarquement pour ANAKAO.

JOUR 9

ANAKAO

Doigts de pieds en éventail !

Les navettes-transferts avec la terre ferme en charrette à zébus sont uniques !

Un large choix d’activités possibles à Anakao : plongée, pêche à la traine ou à la palangrotte, excursions dans les îles, promenades dans les mangroves, balades dans l’arrière-pays, les baleines à bosse en saison… Anakao est bien à la confluence de deux biodiversités exceptionnelles, marine et terrestre. La minuscule île de Nosy Ve, abrite la seule colonie de paille – en – queue de Madagascar et est un lieu sacré pour les Vezo.

JOUR 10

ANAKAO – TULEAR – ANTANANARIVO

On vous attend au débarcadère de Tuléar pour vous conduire à l’aéroport. Puis retour à Antananarivo par avion où un représentant de Jacaranda vous prendra en charge. Vos hôtes vous accueilleront pour dîner…

JOUR 11

ANTANANARIVO

Messe des Chiffonniers et visite villages Père Pédro.

Visite guidée d’ANTANANARIVO et ses marchés

ANTANANARIVO compte plus d’une centaine d’escaliers, des plus sommaires aux plus monumentaux selon les dénivellations et les quartiers desservis. L’escalier Ranavalona I de 168 marches qui passe devant l’Office Régional du Tourisme d’Analamanga est le raccourci le plus rapide entre la ville basse et le « plateau » de la Place de l’Indépendance. Le record est détenu par les 480 marches de l’escalier Razafindrazay reliant la cuvette de Mahamasina à la Ville Haute.

ANTANANARIVO est un point de convergence de l’artisanat de toute l’île. Les marchés artisanaux montrent sa richesse, l’artisan malgache sachant tirer le meilleur de tous les supports, du bois aux minerais en passant par les tissus et la corne de zébu. Des boutiques spécialisées existent dans de nombreux quartiers, beaucoup donnant une place de choix à l’art du bois zafimaniry et à la soie écrue ou sauvage qui n’existe qu’à Madagascar.

Les « Pavillons » d’Analakely sont des rescapés du Zoma qui fut le plus grand marché à ciel ouvert du monde. Pittoresques avec le labyrinthe de leurs allées où les marchandages se font à voix basse, ils offrent de tout, de la charcuterie aux accessoires de mariage en passant par les plantes médicinales et la quincaillerie.

Véhicule à disposition.

Transfert à l’aéroport.

JOUR 12

ANTANANARIVO – PARIS

Envol pour PARIS. Et oui, c’est bien le retour, toutes les choses, surtout les bonnes, ont une fin comme on dit !

Vos photos, vidéos, récits illustrent depuis nos débuts nos brochures, sites web… si vous le voulez bien ? La suite au prochain numéro racontera une autre histoire de voyage !

 

Carte de votre circuit

 

Résumé de cet itinéraire

Etapes : Antananarivo, Ambatolampy, Antsirabe, Ranomafana, Ambalavao, Fianarantsoa, Ranohira, Tuléar et Anakao.

panoramicview Réserves et parcs nationaux : Réserve de Ranomafana, parc Anja et Massif de l’ISALO.

lodging_0star Hébergements : Petits hôtels de charme ou en chambre d’hôte.

 

Témoignages

Marie-Anne Bols (voyage Jaune - août 2013)

Je tiens en mon nom et en celui de mon amie à vous remercier et surtout à vous féliciter pour le merveilleux voyage que nous avons effectué.

Tout a été parfaitement orchestré et nous n’avons connu aucun pépin. Les hôtels étaient de choix, nous nous sommes régalées des repas variés et de qualité.

Une mention toute spéciale pour notre guide Lova ! Il a été plus que parfait : intentionné tout en restant discret, plus que prudent au volant, intéressant sans nous assommer d’informations.

Je pense qu’un jour pas trop lointain je reviendrai faire un voyage à Madagascar et que les yeux fermés je ferai appel à votre agence.

Du reste, je conseillerai à tout un chacun de faire appel à vous le cas échéant.

Encore merci et bravo.

Madagascar, premier voyage après la crise, Mai 2009, Dominique GEVREY

Madagascar, Mai 2009 (télécharger le PDF)

De retour de voyage à Madagascar, Mai 2008, Declercq

De retour de voyage à Madagascar (télécharger le PDF)

Itinéraire Jaune, Avril 2007

Itinéraire Jaune – Avril 2007 (télécharger le PDF)

 

Tarifs pour ce voyage de 12 jours / 10 nuits

Nombre de participants  2 pers. 4 pers. Suppl. chambre
individuelle
Suppl. vol intérieur
Tuléar/Tana
Prix par personne
(hors vols)
1153 € 849 € 209 € 283 €

 

Demande d’information et de devis

 

Les prestations proposées comprennent :

  • Les hébergements en hôtel standard local
  • Les vignettes touristiques
  • La demi-pension sauf en J1 avec petit déjeuner
  • Le véhicule avec chauffeur-guide francophone tout le long du parcours itinérant d’Antananarivo à Tuléar
  • Les transferts aéroport / hôtel / aéroport
  • Les visites et excursions mentionnées dans le programme
  • Les entrées dans les parcs et réserves naturels ainsi que les guides locaux

 

Ne sont pas compris :

  • Les vols internationaux et ses taxes Paris/Antananarivo/Paris à partir de 895 €
  • Le vol domestique et ses taxes Tuléar/Antananarivo : 260 €
  • les frais de visa (en 2016 ~ 30 euros pour un séjour de moins de 30 jours)
  • les repas non mentionnés dans le programme
  • les boissons
  • L’assurance rapatriement recommandé (30 €)
  • les assurances complémentaires (annulation, bagages, interruption de séjour …)
  • les excursions non mentionnées dans le programme
  • les pourboires
  • les dépenses personnelles

 

Formalités de police et recommandations sanitaires :

  • Passeport en cours de validité 6 mois après le retour
  • Aucun vaccin obligatoire
  • Vaccins recommandés par l’OMS pour les pays tropicaux (tétanos, polio, hépatites A et B, typhoïde, diphtérie)
  • Traitement contre le paludisme (savarine ou autres) fortement recommandé