Fort-Dauphin, une ville coloniale chargée d’Histoire

Située sur la côte  Sud-est de Madagascar, Fort-Dauphin (ou Tolagnaro) est l’une des villes de Madagascar les plus chargées d’Histoire, ayant été le théâtre de nombreuses expéditions coloniales entre le XVIe et XVIIe siècle. Important port commercial, la ville est également un haut lieu touristique notamment pour ses sites naturels mais aussi pour ses sites historiques.

 

Carte des lieux, villes et régions de Madagascar

 

Les sites historiques de Fort-Dauphin

Ville coloniale, tout commence à Saint Luce (village de Manafiafy) où vous pourrez découvrir le premier lieu de débarquement des français en 1638. Visiter Fort-Dauphin c’est passer par le Fort-Flacourt du nom du gouverneur de Madagascar (1648-1655). Un fort datant du XVIIe siècle dont l’accès à l’enceinte principale passe par une porte d’entrée unique.  Le camp dispose d’un chemin de ronde avec  vue sur la grande Baie de Faradofay et de la presqu’île d’Evatraha. On peut également découvrir dans l’enceinte, des vestiges de l’ancien bastion construite par le comte de Maudave autrefois gouverneur de Fort-Dauphin (1768 à 1770). Trois canons de navires pointant vers l’Océan Indien sont encore visibles dans cet ancien bastion.

En contrebas de ce chemin de ronde se trouve aujourd’hui une caserne bâtie sur les ruines du fortin sud-est. Ne pouvant être visité qu’accompagné d’un militaire, la caserne renferme le musée de l’Anosy retraçant l’histoire coloniale de la ville. Des archives sur les coutumes et traditions encore pratiquées dans la région d’Anosy ainsi qu’un répertoire  sur la faune et la flore tiennent aussi une place importante dans le musée. Autre fort à ne pas manquer également de visiter : le Fort des Portugais (Tranovato) situé à 10 km de Fort-Dauphin sur l’îlot de Santa Cruz et témoignant de la présence des Portugais (en 1504).

Paradis des amoureux de la nature

De part sa situation géographique, la région d’Anosy est un véritable paradis pour les amoureux de la nature et de la biodiversité. Destination idéale pour le tourisme nature, Fort-Dauphin c’est aussi 18 aires de conservations où faune et flore présentent ici un fort taux d’endémicité de part les différents habitats qu’elle recèle. Egalement lieu de passage des baleines à bosse entre juin et septembre, vous pourrez durant cette période voir des dauphins, notamment à la Fausse-Baie des Galions.

A l’Anse Monseigneur, près de la plage de Libanona, allez à la découverte des platiers sédimentaires où une faune aquatique particulière a depuis longtemps trouvé refuge : oursins noirs, petites murènes, poissons amphibies (gobies sauteur), poissons tropicaux…  Pour une petite excursion, l’îlot Tokonosy mérite véritablement le détour. Accessible à marée basse, l’îlot se compose essentiellement d’amas rocheux abritant des piscines naturelles.

Enfin, situé à 7 km de Fort-Dauphin, le jardin botanique de Saïadi vous réserve de nombreuses découvertes : variété d’espèces florales mais aussi des lémuriens (sifaka, makis et fulvius), différentes espèces de reptiles (crocodiles, serpents…) sans oublier les oiseaux !

Voyages & circuits au Sud

 

Demande d’information et de devis

N’hésitez pas à nous écrire, ou à nous appeler de 9h30 à 19h, du lundi au vendredi et de 11h à 17h le samedi.

 

Contact & devis ou 75-phone +33 (0)1 49 49 00 80

 

De nombreuses activités à Fort-Dauphin

Idéale pour se reposer et s’adonner au farniente, la longue et belle plage de Libanona vous accueille : les couchers de soleil y sont grandioses ! Amateurs de randonnées pédestres et de découvertes, rendez-vous au lac d’Amparihy pour découvrir une vision panoramique du pic Saint-Louis. Un lac de légende qui autrefois aurait été un village dont les habitants furent transformés en crocodiles !

Pour les amateurs de tourisme de montagne, l’escalade du pic de Saint-Louis vous fera apprécier une vue imprenable sur toute la ville, le littoral et l’Océan Indien. Fort-Dauphin est également mondialement connue pour ses spots de surf situés à la plage d’Ankoba, à l’Anse Monseigneur et à la plage de Faux-Cap. L’occasion ici de s’initier ou de s’adonner à sa passion sur des vagues grisantes !