Les Antemoro du Sud-Est de Madagascar

Les Antemoro ou Antaimoro surnommés « ceux du littoral », se sont établis sur le littoral sud-est de Madagascar suite aux nombreuses et diverses expéditions arabes, africaines, asiatiques et indiennes entre le XIIIe et XVIe siècle.

 

Carte des ethnies malgaches

Origine et situation géographique

Ethnie aux origines diverses, les Antemoro sont subdivisés en 4 sous ethnies distinctes à savoir les Ampanabaka (ethnie la plus dominante), les Anakara, les Antalaotra et les Anteony. Cette dernière sous ethnie est connue pour sa maîtrise de l’art divinatoire, astrologique et de l’écriture arabe appelée Sorabe.

Peuple pacifique et ayant un grand sens de la diplomatie, les Antemoro furent représentés en la personne de Andriamazonoro lors des règnes du roi Andrianampoinimerina et de Radama 1er. Tout comme l’ensemble des ethnies vivant à Madagascar, ils ont leur propre dialecte proche du malayo-polynésien. Outre de maîtriser le Sorabe (alphabet arabe), les Antemoro sont surtout connus pour leur habileté dans la création du célèbre papier Antemoro créé à partir d’écorce de Havoha et décoré de fleurs séchées. Habitant la vallée de Matitana, dans la province de Fianarantsoa, les Antemoro sont surtout concentrés dans la région de Vohipeno où l’on peut découvrir encore différents tombeaux des rois ayant régné sur le royaume et dont les descendants continuent à régner à ce jour.

Us et coutumes

Ethnie très ancrée dans ses traditions, les Antemoro se tournent le plus souvent vers leur devin appelé « Ombiasy » lors d’évènements ou situations importantes. Ce-dernier maîtriserait l’art divinatoire appelé « sikidy » ainsi que le « Hasina », science touchant à l’astrologie. Egalement considéré comme un guérisseur, c’est vers lui que le plus souvent le peuple Antemoro demandera conseils et remèdes.

Royaume à ce jour gouverné par les descendants des premiers rois Antemoro, les us et coutumes sont demeurés très vivaces et, comme le veut la tradition, réalisés conformément aux traditions et recommandations transcrites en Sorabe laissés par les ascendants.

Ainsi, chaque année au mois de décembre à Vohipeno, s’effectue une célébration en l’honneur des ancêtres et se caractérise surtout par différentes offrandes dont le sacrifice d’un zébu à la robe rouge. La cérémonie s’effectue à la lecture du Sorabe au cours de laquelle le zébu est immolé. Il s’ensuit par la suite un entretien des tombeaux dans la liesse générale.

Les cérémonies et festivités importantes (naissance, mariage, enterrement, exhumation) sont de même effectuées selon des règles très strictes. Pour ce qui est du mariage, le futur marié ne pourra en aucun cas choisir une femme de rang supérieur au sien.

 

Cérémonies et dates à retenir

  • Décembre : célébration en l’honneur des ancêtres

Vie quotidienne

Les Antemoro sont de grands cultivateurs et Vohipeno se distingue par sa production de poivre et de café destinée à l’exportation mais aussi selon les saisons à l’exportation de letchis. Bien que composée d’une population essentiellement agricole les Antemoro sont aussi réputés dans la production de papier Antemoro. Différents ateliers sont à visiter sur place pour découvrir un véritable art séculaire !