Les Antefasy, peuple du sud-est de Madagascar

Comptant parmi les 18 ethnies de Madagascar, les Antefasy ou « ceux qui vivent dans les sables » sont établis dans la partie sud-est de la Grande Île, région de Farafangana.

 

Carte des ethnies malgaches

Origine et situation géographique

Bien qu’à cette ethnie soient attribuées différentes origines (égyptienne, polynésienne et malaisienne), il n’en demeure pas moins que c’est un peuple riche de nombreuses traditions mais aussi d’un passé historique et culturel. Installés jadis dans le sud-ouest de Madagascar, les Antefasy ont progressivement migré vers le sud-est pour échapper à de nombreux conflits entre tribus dans le courant du XVIème siècle.

Adoptant la religion islamique sans pour autant avoir mis de côté la religion traditionnelle, les Antefasy parlent également peur propre dialecte à l’instar des autres ethnies malgaches. Gouvernés successivement par des rois issus des descendants d’Andriambolanony, les Antefasy cohabitent pacifiquement avec les tribus voisinent dont les Bara, les Antanosy, les Antemoro et les Antesaka.

Us et coutumes

Comme pour toutes les autres ethnies de Madagascar, les us et coutumes traditionnels demeurent encore très vivaces et se retrouvent souvent dans la vie quotidienne. Chez les Antefasy, des lois très strictes sont imposées notamment dans l’art funéraire mais aussi dans la hiérarchie pour assurer la pérennisation de leurs traditions. Ainsi, dans le cadre d’une cérémonie funéraire, le défunt est enterré au fond de la forêt avec tous ces biens (bijoux, armes …). La tombe est également décorée de nombreux objets et fresques racontant la vie du défunt et de sa classe sociale.

Dans la vie quotidienne, chaque village présente une autorité composée de sages et d’un roitelet qui sont consultés pour de grandes décisions ou pour un arbitrage. Aux personnes respectées par les Antefasy comptent également les devins et sorciers. Les avis et conseils de ces-derniers sont demandés avant la réalisation d’un mariage, d’un voyage mais aussi d’un enterrement. Ils sont également considérés comme des guérisseurs vers qui les Antefasy se tournent pour trouver des remèdes généralement composés de rituels et de plantes médicinales. A noter que cette ethnie ne commémore pas particulièrement un évènement annuel. Seuls le mariage et la circoncision donnent lieu à de grandes réjouissances.

 

Vie quotidienne

Dans la vie quotidienne, les Antefasy vivent de la pêche mais aussi de la chasse. Ils pratiquent également la culture vivrière et se sont également lancés dans la culture d’exportation à savoir le café mais aussi le girofle. Bien que ville côtière, le port de Farafangana autrefois créé durant la période coloniale par les français, a perdu de son importance. Les échanges commerciaux s’effectuent désormais par voie routière notamment par la RN12 reliant Farafangana à Manakara et Vangaindrano mais aussi par la RN27 la reliant à Ihosy.

Pour s’y rendre, le mieux reste en saison sèche (juin à septembre) et en 4X4 si vous souhaitez visiter la région mais aussi la réserve spéciale de Manombo.