La randonnée organisée par l’Ortana, samedi dernier, a permis de découvrir Antsahadinta. Après le départ à l’esplanade d’Analakely, la randonnée a mis le cap sur Soavimbahoaka-Fénoarivo. Vers midi, les visiteurs ont fait un piquenique animé par le groupe folklorique local « Patrakala », puis visité le « Rova » d’Antsahadinta, sur le circuit « Allée des amoureux » avant de rejoindre la Capitale. Antsahadinta aurait été fondée vers le XVIIIe siècle par le Roi Andriamangarira. Plusieurs maisons traditionnelles datant du siècle dernier, bâties en bois et en fibres végétales rappellent la physionomie des anciens villages de l’Imerina. Emprunter le chemin qui mène au Rova permet d’apercevoir sur un escarpement rocheux le tombeau du Roi Andriamangarira. On parvient ensuite sur une esplanade où sont bâtis plusieurs tombeaux surmontés de « Tranomasina », situés de l’autre coté de la plaine à l’ouest d’Antananarivo, dominant la vallée de la Sisaony. Antsahadinta fait partie des 12 collines sacrées de l’Imerina avec Androhibe juste à proximité. Elle fut le chef-lieu d’Ambodirano l’une des 4 subdivisions de l’Imerina ancienne.

Extrait Les Nouvelles – Lundi 13 août 2012