Le nombre de touristes visiteurs dans les parcs nationaux a déjà dépassé le niveau de 2008, selon Guy Suzon Ramangason, directeur général de Madagascar National Parks. Pour cette année une hausse de 20% du nombre de touristes est attendue.

« Avant 2008, l’augmentation des visiteurs des parcs nationaux atteignait 30%. Après la chute de 2009, la hausse moyenne par an était réduite à 5%. Ce n’est que depuis 2011 que la situation s’est améliorée. En effet, les parcs reçoivent maintenant plus de touristes qu’en 2008, l’année de référence », a expliqué le DG de Madagascar National Parks à la presse lors de la signature de convention portant sur le projet de construction de Campus environnemental à Maroantsetra. Le parc Masoala, lieu d’implantation de ce Campus, reçoit près de 15000 visiteurs par an. Mais nombreux sont les parcs qui reçoivent beaucoup plus de touristes que celui de Masoala, selon le DG Guy Suzon Ramangason. Néanmoins, il existe toujours des sites à basses visites qui ne reçoivent que 1000 touristes par an. Bref, des améliorations restent à entreprendre dans ce secteur qui contribue beaucoup à notre PIB.

Obstacles. Les problèmes d’infrastructures se posent encore dans le domaine du tourisme à Madagascar. Parmi les problèmes les plus imposants, le DG de Madagascar National Parks a cité la défaillance dans les capacités d’accueil et les coûts élevés de transport. Par ailleurs, il a avoué que le personnel qualifié n’arrive pas à suivre l’évolution du nombre de touristes arrivant à Madagascar, même les moindres progressions. Néanmoins, l’ambassadeur de Suisse a souligné que l’accueil chaleureux des malgaches est toujours un bon point vis-à-vis des touristes.

Extrait Midi Madagasikara – Vendredi 3 août 2012