Depuis quelques jours, les habitants de la capitale ont remarqué une baisse conséquente de la température ambiante, marquant que la saison des pluies et la période cyclonique sont bel et bien terminées et que la saison fraîche est bien là. Mais voilà qu’une intruse, une tempête tropicale modérée dite hors saison, baptisée « Kuena » s’est formée dans l’Océan Indien. Selon les informations émanant du service de la météorologie, son centre restait, hier vers midi, stationnaire  à 1 000 km au large des côtes nord-est de l’Ile. Et, si elle menace les Seychelles, malgré son déplacement vers l’ouest, son centre ne touchera pas Madagascar. Il n’en demeure pas moins que des vents forts accompagnés de pluies continues seront observés durant les prochaines 48 heures dans les Régions Sava, Diana et Analanjirofo. Selon Météo France, le phénomène est assez rare et il faut remonter à 1991 pour retrouver la formation d’une tempête tropicale à cette période de l’année. Dans tous les cas, c’est l’un des nombreux signes des changements climatiques qui sont appelés à se manifester de plus en plus d’après les spécialistes en la matière et dont il faut tenir compte à cette heure où le pays est en pleine discussion sur les dates de tenue des prochaines élections. Sachant que les textes sont clairs sur le sujet en décrétant que la période électorale s’étale du 30 avril au 30 novembre.

Extrait Les Nouvelles – Jeudi 7 juin 2012