Les nostalgiques des soirées « ambony tamboho » ont été totalement comblés. Ils ont  revécu en chansons toute leur adolescence.

Le concept avait toutes les chances de plaire car « Gilita be »  refaisait vivre  toute l’atmosphère d’une période dont on se souvient avec beaucoup de bonheur. Qui n’a pas chanté avec ses amis ou sa famille les grands succès « folk » des années 80 ? Samedi dernier, tous ceux qui voulaient se replonger dans cette ambiance sont venus au Palais des Sports et ils n’ont pas boudé leur plaisir. Tous les grands noms du folk « gasy » étaient sur scène pour leur offrir une belle sérénade.

Au fond de la scène, il y avait Sefo, Nini et Jovin, trois grands guitaristes qui ont ouvert le spectacle par une belle ballade de leur composition. Et c’est Dama qui a ouvert les festivités sous un tonnerre d’applaudissements. Erick Manana interprétant « Raditra » continuait sur cette belle lancée. Puis après, ce fut le défilé de tous les spécialistes du « Revy ambony tamboho ». Hery Njila, Bebey, Kolibera, Tselonina, Benny, Fafah, les trois jeunes femmes de « Randran-telo »  et  Bekoto ont été à l’unisson d’un public ravi de retrouver des succès qu’il chérissait.  « Tablier manga », « Akanjo fotsy », «Ise kely », « Paiso ra-kena », «Ramaloya »,  « Ravaomaria » (bissé à la demande de tous) », « Nahoana kay », « Namana », pour ne citer que ces morceaux, ont fait le bonheur du public. Les paroles de la majorité des chansons étaient reproduites sur deux écrans et facilitaient leur reprise en chœur par les spectateurs. Pendant un peu plus de trois heures trente, ces derniers ont vibré d’émotion  en écoutant tous ces grands succès de la chanson malgache.

Extrait Midi Madagasikara – Mercredi 30 mai 2012