Les professionnels du tourisme vont organiser leur foire inter­nationale. Elle se tiendra du 31 mai au 2 juin au Carlton.

C’est une véritable prise en main de leur domaine d’activités pour les professionnels du tourisme. L’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM) organise durant trois jours sa première foire internationale, au Carlton du 31 mai au 2 juin. L’évènement promet de nombreuses innovations et surprises, vu que son organisation est assurée par des spécialistes du secteur, habitués des grands rendez-vous mondiaux de cette classe. Ce sera une véritable vitrine de la Grande île et de ses potentiels touristiques vis-à-vis des visiteurs, notamment des professionnels étrangers attendus au pays à cette occasion. 
« Mais les étrangers ne constituent pas nos seules cibles pour venir visiter cette foire. Ce sera également une occasion pour faire connaître aux nationaux les richesses du pays, et les nouveaux endroits qui peuvent être visités », a déclaré Harilala Ramanantsoa de la société Madavision, responsable de la partie technique et logistique de la foire, lors d’une conférence de presse tenue hier à l’hôtel Colbert. 
Promouvoir le côté international de l’évènement sera justement le principal défi pour les organisateurs de cette foire, aussi bien en terme de visiteurs que de qualité. Pour l’instant, tout semble être bien parti, car une vingtaine d’opérateurs touristiques issus de différents pays ont déjà annoncé leur intention de venir à Madagascar à cette occasion. Allemands, Anglais, Suédois, Polonais, Danois, Américains et Italiens, et évidemment, les Français qui sont les principaux visiteurs de Madagascar seront tous présents. 

Normes internationales

Côté organisation, Mada­vision qui dispose déjà d’une solide expérience en la matière, annonce que près de 80 stands seront occupés durant cette foire. Les quatre coins de Madagascar seront représentés à travers la participation des directions et services officiels promoteurs du tourisme dans les provinces et régions. 
L’organisation d’une foire internationale du tourisme tombe à point nommé pour Madagascar, à l’heure ou le pays mise plus que jamais sur ce secteur pour accompagner son développement. La Grande île a besoin d’affirmer son identité touristique et de promouvoir de façon perpétuelle ses richesses face à d’autres destinations. Après trois années de crise politique, le tourisme a aussi besoin d’un grand coup de pouce pour se remettre en selle. Des opportunités commencent également à se mettre en place, comme l’acquisition de nouveaux avions par Air Madagascar qui va augmenter sensiblement le nombre de sièges offerts.

Extrait l’Express de Madagascar –  Mardi 22 mai 2012