Le pétrole lampant devient rare sur le marché. Ne représentant que 15% de la consommation en carburant à Madagascar, certaines stations de services n’en vendent plus parce que son prix ne permet pas des bénéfices affirme le gérant d’une station. Pour beaucoup de ménages habitant en zone rurale, le pétrole lampant est la seule source de lumière. Les ménages transforment les boites de conserve en lampe à pétrole afin d’éclairer leur habitation. Parfois, il faut faire la queue pendant des heures pour en trouver. En plus les épiceries en vendent à prix élevé (à 2000 Ariary le litre). Les fabricants d’encaustiques se trouvent aussi en difficulté. Pour ceux qui l’emploi pour la cuisson des repas  ils auront intérêt à utiliser d’autres sources d’énergie.

Extrait la Gazette de la Grande Île – MArdi 10 avril 2012