L’earth hour qui sera célébrée le 31 mars mettra l’accent sur la réduction de l’exploitation des bois énergie dont le charbon de bois et le bois de chauffe, qui représente plus de 80% de l’exploitation forestière. Le WWF et ses partenaires vulgarisera, pour économiser la consommation d’énergie, l’utilisation du « fatana mitsitsy ». « L’utilisation d’un fatana mitsitsy réduira jusqu’à 65% la consommation annuelle de bois énergie qui est, selon l’estimation, de 17 millions de m3 par an », explique Rina Andrianarivony du WWF. Une vitrine aux « fatana mitsitsy » se tiendra le 30 et 31 mars à l’hôtel de ville Analakely. Sept à huit producteurs vont y participer. Ils présenteront des « fatana mitsitsy » qui marchent avec du son de riz, du charbon, du soleil,…
Pour la même cause, 70 établissements scolaires d’Antananarivo et de ses environs se sont également engagés pour une pépinière de 2000 plants de bois énergie chacun dont le reboisement se fera en janvier 2013. Des plants qui ne seront exploités que d’ici six ou sept ans. La symbolique est d’éteindre la lumière pendant ce moment « une heure pour la terre ». Cette fois, pour des raisons de sécurité, ce seront les monuments et les bâtiments symboliques qui le feront.

Extrait ll’Express de Madagascar – Mercredi 28 mars 2012