Après Giovanna, c’est la deuxième perturbation cyclonique à toucher la Grande Ile de plein fouet. Sous le statut de tempête tropicale modérée, Irina est entrée sur le territoire malgache, hier vers 15 heures dans la commune de Fanambana, un peu au sud de Vohémar. Avec des rafales de vents atteignant parfois les 130 km/heure, le système était appelé à s’affaiblir en traversant les Régions Diana et Sofia et devrait, selon les prévisions du service de la météorologie, sortir dans le Canal de Mozambique ce jour, à la hauteur de la péninsule d’Ampasindava, dans le District d’Analalava.

Ainsi, durant tout son passage, les populations des Régions Sava, Diana et Sofia, ainsi que ceux des Districts de Maroantsetra et Mananara-Avaratra ont encore une fois vécu dans une bourrasque et une pluie torrentielle. Et, puisqu’Irina était dotée d’un diamètre d’environ 450 km, même les Régions Analanjirofo, Betsiboka, Melaky et Alaotra-Mangoro, ainsi que les Districts de Toamasina I et II, Ankazobe et Anjozorobe étaient placés sous avis d’avertissement, hier. Et ce, alors même que Giovanna a, après son passage, déjà laissé de profondes empreintes en faisant notamment, selon le bilan du BNGRC, plus de 30 morts.

Extrait Newsmada.com – Lundi 27 février 2012