Ces derniers temps, les passants sur la route de Djamandzar ont constaté qu’une bonne partie du terrain appartenant à la SIRAMA a été transformée en terrain de golf. Il s’agit exactement d’un grand projet initié et géré par la société Maitso Madagasikara. Selon Moana Essa président directeur général de la société SIRAMA, cette partie située dans le village d’Antsatrakolo figure parmi des surfaces déclarées propriétés de ladite société. En vertu du projet de contrat, l’aménagement qui s’étend sur les 60 hectares du domaine bénéficie d’un bail emphytéotique.
Considérée comme l’une des destinations phares de Madagascar, Nosy Be dispose dès lors d’un parcours de golf de calibre international (18 trous et « pratics »). À ce parcours s’ajoute un hôtel au décor exceptionnel construit sur une superficie de 40 hectares. Une infrastructure qui va contribuer effectivement au développement des activités touristiques sur l’île. 
Ce projet est financé en totalité par le groupe indien Pearls. Selon Randriasony directeur exécutif, les travaux, dont les 40% sont déjà effectués, consistent en la préparation du sol et le gazonnement du terrain. 
Source d’emplois
Ce dernier étant l’élément le plus important de la conception à cause de l’utilisation d’une grande variété de gazons, ensemencés ou posés, selon les différents types de climat et de terrains. Depuis novembre dernier, plus de 400 employés mis en chômage à la société Sirama, dont 222 sont de la gent féminine, ont trouvé un emploi sur le site. « Nous sommes installés ici à Nosy Be pour résoudre des difficultés liées à la fermeture de la Sirama », explique le directeur exécutif. Par ailleurs, un hôpital sera construit et un bus réservé aux écoliers assurera la liaison Djamandzar– Hell-ville. « Cette initiative qui vise à sécuriser et à embellir le terrain de la Sirama devra, entre autres, attirer des touristes régionaux et internationaux », a souligné un opérateur.

Extrait l’Express de Madagascar – Lundi 27 février 2012