Madagascar a une fois de plus montré à toutes les îles qu’il reste le champion incontesté de l’Océan Indien.
Hier encore au Palais des Sports de Roche Caïman, Ange, Prisca, Belinda, Maiwen et Rokia ont battu pour la nième fois des Réunionnaises qui se tenaient à peine debout durant le quatrième quart temps pour avoir tenté  de faire jeu égal avec les protégées du tandem Emilien- Cyril.
Et après une courte victoire de 32 à 31 à la mi-temps, la Réunion subit la loi des Malgaches qui ont montré que Madagascar possède d’autres talents à l’image de Nene et Anita, deux grandes joueuses inattendues mais qui ont su admirablement faire écran devant les Réunionnaises.
C’est certain que le staff réunionnais avait analysé le jeu malgache mais en insérant deux inconnues,le camp malgache a renversé la tendance pour s’imposer finalement sur un score éloquent de 70 à 54.
Cette victoire de nos basketteuses n’efface pas pour autant l’amertume née de la disqualification volontaire de nos basketteurs.
Ayant eu gain de cause au niveau de la FIBA pour la participation de Charles Allen Ramsden; Madagascar n’a pas digéré, mais pas du tout, l’entêtement de la partie seychelloise à trouver tous les moyens possibles et imaginables pour empêcher cet Américain de souche mais bien Malgache de coeur à défendre sa nouvelle patrie.
Et ce qui devait arriver  car d’un commun accord tous les joueurs ont choisi d’être solidaires avec Rakoto Charles comme ils l’appellent. Une bien belle mentalité qui fera, c’est certain, la force de ce groupe qui va participer au championnat d’Afrique qui s’ouvrira à Tana le week-end prochain. Et cette fois -ci avec Charles Allen aux commandes.

Extrait Midi Madagasikara – Samedi 13 Août 2011