« Rajery, (…), c’est une personnalité bouleversante qui assume son handicap. Sa musique se nourrit des mélodies des hauts plateaux de Madagascar et de la vie quotidienne malgache. Avec ses trois musiciens, Rajery livre une orchestration délicate et des rythmes puissants ». Ces propos encensant sont de Vincent Léandri, directeur du festival Résonances de Rochefort, France, dont la 19e édition se déroulera du 21 au 22 juillet.

Il s’agit, en fait, d’une brève présentation de Rajery, le prince de la valiha malgache, qui va participer à ce grand rendez-vous des musiques du monde et des arts de la rue de Rochefort, lors d’une interview du directeur du festival, parue sur le Sudouest.fr hier. Pour ce responsable, le choix des participants n’est pas fortuit. Entre Rajery et lui, d’ailleurs, c’est une longue histoire de musique qui date d’environ huit ans, du temps du festival de Figeac.

Outre la participation malgache, l’affiche de cette nouvelle session de Résonances sera complétée par Mélissa Laveaux avec son folk blues, la compagnie Toron Blues avec son spectacle « rouge », les groupes Fanfarai et Mor Karbasi. Ainsi, Rajery poursuit toujours son périple musical à travers le monde, tantôt avec une formation en quartet de musiciens malgaches, tantôt avec le fameux groupe 3MA (ndlr, Madagascar, Mali et Maroc).

Extrait Les Nouvelles – mardi 12 juillet 2011