L’art du « kabary » a retrouvé toute son importance dans notre société. Malgache, on naît et malgache, on le reste. A fortiori même si on est installé à l’étranger.

Quand on est Malgache et qu’on quitte son pays pour une raison ou pour une autre , on reste toujours attaché à ses racines. On garde toujours une petite place au fond de soi même à sa culture. La langue malgache et l’art du « kabary » restent présents dans le cœur des membres de la diaspora et certains d’entre eux veulent garder intact ce lien les unissant à leur pays. En Europe, les sections du FI.MPI.MA. accueillent de nombreux étudiants. Ces derniers temps, on a assisté à la sortie de plusieurs promotions.

La promotion « Famantarantsoa » à Genève. Cette section du FI.MPI.MA de la paroisse de Servette à Genève est particulièrement active et elle compte beaucoup de membres. Le 4 juin dernier, une cérémonie a été organisée pour la sortie de la promotion « Famantarantsoa » qui compte 14 « mpikabary ». Elle s’est déroulée en présence d’une des directrices nationales du FI.MPI.MA., Mme Andrianasolo Hajaina Naomi.

Plusieurs manifestations du FI.MPI.MA. France. L’association des « mpikabary » est bien implantée en France et est certainement l’une des plus importantes établies en dehors du territoire national. Elle a participé à plusieurs manifestations dans les mois précédents.

Sa présence a été très remarquée aux Rencontres Nationales Sportives ou « RNS » de Mulhouse du 22 au 25 avril où elle a eu un stand et où ont eu lieu des démonstrations de « kabary ».

Le 30 avril, a eu lieu la sortie de la promotion « Tsipelamanga » comprenant 10 membres qui ont revêtu un « lamba ». La cérémonie a eu lieu au foyer de Grenelle à Paris en présence de la présidente du FI.MPI.MA. Hanitra Andriamboavonjy.

Le 21 mai, la deuxième promotion « Telonohorefy » du foyer de Cachan comprenant 15 membres a été présentée officiellement.

Le  5 juin, dans le cadre de la célébration du mois de la langue malgache, a eu lieu une conférence sur le kabary à Amiens.

Les 08 et 09 juin, le FI.MPI.MA. de France conduit par son président Dera Ramandravonana va participer aux journées mondiales de l’UNESCO ou « JMU ». Il y prendra part en faisant une exposition et des démonstrations de « kabary ».

Extrait Midi Madagasikara – mardi 7 juin 2011