L’association « Vahatra » a initié l’édition d’une série de guides couvrant plusieurs sujets sur la biodiversité. Hier, un guide intitulé « Chauves-souris de Madagascar » a fait l’objet d’une présentation au siège de l’association à Ambohidempona, une œuvre écrite par le Dr Steven Goodman, conseiller scientifique de l’association avec les illustrations de Velizar Simeonovski.

Le guide, édité en 1.500 exemplaires et écrit en langue française, servira d’outils pour découvrir la biodiversité du pays dont la chauve-souris. « Le choix de la chauve-souris vise à expliquer ses avantages mal compris par certains gens comme étant des animaux puants ou encore éléments du film Dracula. L’objectif est de faire connaître que la chauve-souris constitue un élément indispensable au fonctionnement de l’écosystème forestier et la pollinisation du baobab », a expliqué le Dr Steven Goodman. L’on recense cette année 43 espèces de chauve-souris dont 75% sont endémiques dont la majorité vivent dans les creux des arbres, les grottes, les falaises et les structures humaines. Il s’agit d’un groupe de vertébrés volants qui joue un rôle écologique dont les « Ramanavy » qui chassent les insectes nuisibles à la culture et à la santé comme les moustiques et les mouches. En ce qui concerne les « Fanihy », ils dispersent les graines de fruits dans les forêts jusqu’à une centaine de kilomètres.

Le guide est disponible pour les chercheurs et ceux qui s’intéressent à la biodiversité, un patrimoine naturel qui fait la réputation du pays. Deux autres guides sur les petits mammifères et les oiseaux sont en cours de finition.

Extrait Les Nouvelles – jeudi 5 mai 2011