Le « Sora » ou tenrec zébré, mammifère doté de piquants tels les porcs-épics, vit uniquement à Madagascar. Cet animal a intéréssé une équipe de la BBC, qui l’a filmé pour la première fois en pleine démonstration de son mode de communication : entrechoquer ses piquants pour émettre des stridulations.

C’est un animal endémique de Madagascar. Il s’agit des tenrecs rayés, que les Malgaches appellent communément « Sora ». Sa particularité : son mode de communication, unique parmi tous les mammifères au monde, qui consiste à entrechoquer les piquants se trouvant sur sa fourrure zébrée, pour émettre des stridulations.

Ce mammifère insectivore doté de petites auguilles sur sa fourrure, ressemble au  porc-épic, mais de plus petite taille car il mesure moins de 20cm. Pour la première fois, une équipe de la BBC a filmé, à Madagascar, une famille de « Sora » et pu les surprendre en démonstration de stridulation. Ces sons aigüs, à haute fréquence, se font entendre à une distance conséquente par les animaux, mais quasiment pas par les humains. Ils leur permettent de communiquer avec leurs pairs, de s’orienter, de retrouver leur chemin ou d’avertir d’un danger.

Dans la vidéo réalisée par l’équipe de la BBC, la famille de « sora » a été observée en train d’émettre leurs stridulations pour retrouver l’un des petits, séparé du groupe. Pour cela, l’équipe a dû avoir recours à des équipements spécifiques afin de capturer les sons. La vidéo a pu clairement montrer de petites merveilles de la nature, à travers ces petits animaux peu communs. Leurs piquants, excellents outils de communication, leur sert tout aussi bien de moyens de défense, à l’instar de tous les autres mammifères à piquants. Jusqu’à ce jour, une trentaine d’espèces de « Sora » ont été répertoriées à Madagascar. L’animal vit principalement dans la forêt humide de la côte Est du pays, mais également dans les champs agricoles et les prairies humides des régions centrales de la Grande île ainsi que dans les  zones protégées et plusieurs réserves spéciales, entre autres, Analamazaotra, Andringitra, Mantadia, Masoala et Ranomafana.

Extrait Midi Madagasikara – samedi 9 avril 2011