Les promoteurs des énergies hydraulique, éolienne, solaire et bien d’autres peuvent entamer leurs projets.

Une réforme du cadre légal a été effectuée afin de contribuer au développement durable de l’économie, du secteur social et à la protection de l’environnement. Il s’agit notamment de l’exemption et l’harmonisation des droits et taxes à l’importation de certains biens et équipements. Une promotion du secteur de l’énergie renouvelable est ainsi remarquée dans le cadre de l’application de ces nouvelles dispositions fiscales et douanières. En effet, des matériels spécifiques y afférents qui sont importés par les promoteurs de projet sont exonérés de droit de douane et de la TVA.

Appareils médicaux et… chaussures. Ces équipements sont destinés à la production des énergies hydraulique, éolienne, solaire et bien d’autres. On peut citer, entre autres, des turbines et des roues hydrauliques d’une puissance n’excédant pas les 1 000 KW, des machines génératrices à courant alternatif d’une puissance inférieure à 75KVA ainsi que des chauffe-eau et thermoplongeurs électriques pour l’énergie solaire. Des accumulateurs stationnaires de 2V à 6V dont la capacité est supérieure à 200A/heure et d’autres lampes et tubes d’une puissance n’excédant pas les 30 Watts sont également exemptés de droit de douane et de la TVA.  Par ailleurs, d’autres exonérations de droit de douane ont été appliquées sur les antibiotiques et les appareils médicaux en vue de soutenir le secteur de la santé. Il s’agit entre autres, de l’électrocardiographie et des appareils d’orthopédie ou pour les fractures. Et même les chaussures de sport sont aussi exemptées de taxe douanière, a-t-on appris dans le cadre de ces nouvelles dispositions.

Extrait Midi Madagasikara – Lundi 4 avril 2011