La journée mondiale de l’eau et de l’assainissement sera célébré le 22 mars prochain. Pour la Grande île, les responsables ont décidé de la fêter durant deux semaines d’affilée. L’on sait alors que 6 Malgaches sur 10 n’ont pas accès à l’eau potable et que bon nombre de choses devraient être faites afin de réduire ce taux.

Un point de presse s’est tenu hier au « Café de la Gare » pour présenter en détail le programme de ces deux semaines de célébration. Le thème de cette célébration est « le monde marche pour l’eau ». Initiée par Wateraid, Diorano Wash, les ministères de l’Eau, de la Santé publique et de l’Education nationale (les trois entités étatiques étant les présidents d’honneur de la célébration), cette célébration est organisée en partenariat avec l’école polytechnique de Vontovorona, la commune urbaine d’Antananarivo, Jica et bien d’autres encore… L’on sait alors que les festivités débuteront dès lundi et seront marquées de quatre événements majeurs qui permettront de mener ce plaidoyer adressé aux gouvernants. Il s’agit d’une exposition de dessins et les œuvres des jeunes lauréats au concours organisé lors de la journée mondiale des latrines sur le thème « l’utilisation des latrines préserve la dignité humaine » du 14 au 22 mars au Café de la Gare. Le vernissage aura lieu le 14 mars à 17h30. Un stage d’initiation assuré par l’association Roses&Baobabs figurait dans les récompenses offertes aux lauréats et a permis d’habiller cette exposition.

Au programme

14 et 15 mars : Assemblée générale ordinaire de la plateforme Diorano Wash à l’espace Dera. Il s’agit de la réunion des 22 représentants de l’ONG des 22 régions.

17 et 18 mars : Ateliers thématiques qui traiteront plusieurs sujets, la gouvernance de l’eau, les interventions en milieu urbain, en passant par le traitement de l’eau ou la conversion des écoles et des centres de santé de base ou institutions amies de Wash jusqu’au suivi évaluation du secteur.

19 mars : Une grande marche pour l’eau sera effectuée pour symboliser le parcours que font des millions de femmes et d’enfants pour remplir un seau d’eau. Les établissements primaires, secondaires et même les universitaires et les scouts, les équipes ministérielles, les membres des organisations œuvrant dans le secteur de l’eau et de l’assainissement animeront Mahamasina et Anosy.

22 mars : Journée mondiale de l’eau, une conférence de presse permettra de récapituler les résultats des diverses activités citées ci-dessus.

Le représentant de l’Unicef à Madagascar n’a pas manqué de rappeler que seulles quatre personnes sur dix, avec une forte disparité en milieu urbaine (71%) et 29% en zone rurale, ont accès à l’eau potable. Bon nombre de partenaires s’y attèlent pour réduire ce taux mais beaucoup reste encore à faire.

Extrait Les Nouvelles – samedi 12 mars 2011