Air France maintient les quatre fréquences pour la haute saison. Face aux demandes croissantes, les vols seront assurés en B-777-300.

La saison 2011 s’annonce bien. Pour le prochain été, la compagnie aérienne Air France compte maintenir les quatre fréquences actuelles. Si les vols sont aujourd’hui exploités en Airbus A-340-300, à partir du 6 juin prochain, quatre Boeing 777-300 entreront en jeu. « C’est une offre en hausse de 33 % qui est proposée de juin à fin octobre sur notre destination », détaille
le directeur général de la compagnie aérienne à Madagascar, Jean François Richard.
Air France a ainsi décidé, pour la troisième année consécutive, de maintenir les Boeing 777-300 afin d’assurer les vols d’été. Mais le nombre de fréquences est passé de trois à quatre.

Demande en hausse
« Cette année, l’été s’annonce très bien et c’est la principale raison qui nous a poussés à augmenter le nombre de notre fréquence », justifie Jean-François Richard. La compagnie a, en effet, une vision de quatre à cinq mois à l’avance et, jusqu’à l’heure actuelle, Air France croit à une « forte demande pour la destination Madagascar ». Ainsi, si l’année 2010 a été une année de relance, 2011 est une année de reprise. « Air France anticipe une demande touristique en nette hausse et souhaite également pouvoir répondre à la demande du marché malgache qui montre une bonne tenue malgré une conjoncture encore difficile », adjoint-il.
Il explique que le marché intérieur s’est redressé. Les demandes de billets pour partir à l’extérieur sont assez importantes. Toutefois, la compagnie compte surtout sur la venue des touristes à Madagascar ou de ceux qui vont venir rendre visite à leur famille. C’est la raison pour laquelle avec les quatre B-777-300, la compagnie aérienne offre à sa clientèle, selon le directeur général, « la plus importante offre de sièges sur notre ligne depuis son ouverture ».
Si l’Airbus A-340-300 est capable de transporter 275 voyageurs, le Boeing 777-300 peut en transporter jusqu’à 472. Soit, 14 en classe affaire, 36 en classe alizé ou intermédiaire et 422 en classe voyageur.

Extrait l’Express de Madagascar – Lundi 07 mars 2011