27 zébus, 11 prisons, 5 000 détenus rassasiés, 2 tonnes de riz, 6 000 euros de budget, 120 généreux donateurs … tels sont les chiffres qui marquent la cinquième édition de l’opération de l’opération zébus 2010-2011 de Médicalisation et aide aux prisonniers (Medicap) Madagascar.

L’action a été réalisée à l’occasion de Noël et du nouvel an. Grâce au fonds collecté par Medicap Madagascar auprès de ses donateurs tant malgaches qu’étrangers, ces zébus ont été achetés et préparés par les organismes bénévoles intervenant dans les prisons : congrégations religieuses, membres des comités de soutien aux personnes détenues, acteurs de la société civile malgache.

L’opération a été simultanément menée dans les prisons de Mananjary, Manakara, Farafangana, Tolagnaro, Toamasina, Moramanga, Vatomandry, Ambatondrazaka, Ambatolampy et Ihosy.

Vers la fin des années 90, plusieurs associations humanitaires françaises, soucieuses du sort des enfants et des femmes détenues dans les prisons de la Grande île ont mandaté Gérard Fayette pour effectuer une revue générale des maisons centrales de Madagascar. Le constat, pour l’intégralité de la population visitée, a révélé des conditions d’hébergement, d’alimentation et de santé inquiétantes.

Cette situation constituait et continue de constituer une véritable atteinte à la dignité humaine et au respect des droits élémentaires. Devant cette grande indigence, ces associations ont confié à Gérard Fayette, sous le nom de Medicap, la mission d’apporter dans les prisons, l’aide nécessaire à l’amélioration des conditions de détention, qu’il s’agisse d’hébergement, de santé, d’hygiène ou de réinsertion sociale. Il s’agit d’une mission strictement humanitaire, laïque et apolitique.

Depuis 2008, ces missions sont mises en œuvre par l’association Medicap Madagascar dont Gérard Fayette est le président. La raison de la création de cette association est d’assurer la pérennité des actions entreprises depuis 10 ans dans un cadre juridique approprié avec l’aide morale, financière et logistique aux associations partenaires en France.

Les principaux partenaires de Medicap sont « Enfants d’ici et d’ailleurs », « Enfants du tiers monde », « La voix de l’enfant », « Sos enfant », « La maison de sagesse », « Jeremi Rhone-Alpes », « Handicap International » et l’Union européenne.

Extrait Les Nouvelles – samedi 5 mars 2011