Hier à l’hôtel Colbert, la direction générale de la compagnie aérienne Corsair a tiré un bilan positif de ses activités à Madagascar tout en annonçant les plans d’amélioration et d’investissement pour le compte de l’année 2011. Tous les chiffres indiquent que cette compagnie est au mieux de sa forme. Au niveau international, Corsair a obtenu 5 points relatifs aux taux de remplissage et concernant Madagascar en particulier, 55 mille passagers ont pris le vol Corsair en 2010.

« Mais cela varie en fonction de la période, durant la haute saison, le taux de remplissage peut atteindre 90%, et 64% durant la basse saison, soit une moyenne annuelle de 78%. Et ces résultats sont en nette progression chaque année », a souligné Pascal de Izaguirre, directeur général de Corsair. C’est pourquoi la compagnie a décidé d’augmenter la fréquence de ses vols à destination de Madagascar à compter de la dernière semaine de juin. La capitale sera desservie 4 fois par semaine dont 3 fois via Mayotte. Redimensionner son réseau et redéfinir son programme tout en restant compétitif au niveau de ses tarifs sont la nouvelle vision de la compagnie.

A titre d’information, le billet Paris-Tana-Paris coûte 900 dollars. « A ce tarif, nous sommes arrivés à positionner Madagascar comme une destination compétitive et en aucun cas, cela ne véhicule pas l’image d’une destination à solde », a précisé Pascal de Izaguirre. Le prochain objectif de la compagnie est maintenant d’intégrer Madagascar dans le programme de fidélité « A2F » dans le dessein de mieux servir ses clients. Et grâce à la recapitalisation de ses actions d’un montant de 300 millions d’euros, Corsair fera l’acquisition des deux nouvelles cabines (Airbus A 330-309) pouvant accueillir 362 passagers chacune en 2012.

Extrait Les Nouvelles – samedi 5 mars 2011