L’année 2011 sera une année faste pour la commune de Ranohira à 650 km d’Antananarivo sur la RN7. Une année de fête avec 03 grands événements culturels, touristiques et sociaux.

Tout commencera en juillet avec la 4è édition du Festival Karitaky qui mettra en exergue la culture bara à travers les danses et musiques traditionnelles. Le sport aussi sera mis en valeur durant le festival avec l’Isalo Raid pour explorer le parc national de l’Isalo dont les formes ruiniformes des canyons font la renommée de la région Ihorombe. En septembre, la ville de Ranohira recevra aussi la célébration de la Journée Mondiale du Tourisme, plus précisément le 27 septembre. Et enfin en octobre,  la première édition de la Fête de la Lumière qui mettra sur scène des artistes locaux, les grosses pointures nationales et étrangères, sans oublier le Karitaky. L’équipe de Kanto et Kintana Production de Lova Ramisamanana s’y penche déjà par ailleurs actuellement.

Ce sera aussi l’occasion pour Jacaranda Madagascar, un Tour Opérateur spécialisé sur la Grande Ile dont le bureau se trouve au 9è arrondissement à Paris, de doter 1000 kits de lampes solaires à 1000 toits des villages environnants de la ville de Ranohira. Un projet datant déjà d’il y a 3 années de cela et qui est très cher à la société de voyages. 
"Les clients se demandent toujours de ce qu’ils peuvent faire là où ils passent leurs vacances. Pour débuter, ce sera 1000 mais notre objectif est d’équiper de kits solaires 3500 toits. ", a déclaré Josielle Randriamandranto de Jacaranda Madagascar Paris tout en rassurant que d’autres communes autres que Ranohira recevront aussi les mêmes kits dans les prochaines années.

En même temps, un grand espace de 5 ha sera aussi aménagé en "jardin de lumière". Un lieu où les touristes peuvent côtoyer les villageois à travers un "village bara" qui montrera aussi la vie quotidienne des bara. Le tout agrémenté par un arbre de lumière.

Bref, l’année 2011 mettra Ranohira en pleine effervescence et la transformera en ville de lumière. Les opérateurs hôteliers de la place aussi se disent déjà prêts à recevoir du monde. A Ranohira où l’on compte actuellement plus de 400 chambres et plus de  1000 couverts.

Extrait Moov.mg – 01-03-2011  (Solofo Andrianjakarivelo)