Le tourisme se développe dans l’Isalo. Pour en faire profiter les habitants, le groupe Jacaranda, à la fois tour opérateur émetteur et réceptif, dirigé par Joël Randriamandranto prépare des projets intégrés présentés lors d’une conférence de presse à l’hôtel Les toiles de l’Isalo à Ranohira samedi dernier. Le premier porte sur la dotation en lampes solaires des 3 500 cases recensées par la commune de Ranohira. Ces lampes à 25 euros le kit seront fournies par les fruits des manifestations organisées par Jacaranda en France. Josielle Randriamandranto de Jacaranda Paris explique qu’elle sensibilise les associations, les Malgaches installés en France et les entreprises en France et en Belgique qui s’occupent de Madagascar. Ainsi, une manifestation appelée Rendez-vous de la lumière a lieu tous les mois pour présenter le projet et collecter des fonds. D’après Joël Randriamandranto, les touristes demandent souvent ce qu’ils peuvent faire là où ils passent leurs vacances. Depuis quelques années, des clients du groupe offrent des lampes solaires à quelques familles. L’idée est née d’en équiper toute la commune et après Ranohira, le projet ciblera d’autres villages.

Préparé depuis 3 ans, ce projet sera concrétisé en octobre. Il apportera de la lumière dans les cases tout en améliorant la santé des habitants. Ces derniers n’auront plus à utiliser une lampe à pétrole, nocive pour la santé. Le 2ème projet porte sur le jardin de lumière. Ce sera « un lieu de vie » où les touristes peuvent rencontrer les villageois. Cet endroit dont le terrain a été offert par la commune, comptera à terme un village bara. Ainsi, les touristes n’auront pas à se rendre dans l’arrière-pays pour observer et vivre la culture locale. Le jardin de lumière à gérer par des associations devrait aussi comporter des activités génératrices de revenus. Le maire, Philippeson Mionjo précise que ces associations seront sélectionnées via un appel à manifestation d’intérêt. Le jardin verra également la mise en place d’un arbre où l’on peut identifier les participants au projet. Pour inaugurer la concrétisation de ces deux projets, le groupe organisera à Ranohira la fête de la lumière du 14 au 16 octobre 2011.

En collaboration avec Kanto et kintana production dirigée par Lova Ramisamanana, cette fête aura comme tête d’affiche des artistes de renommée internationale ainsi que des artistes locaux. L’association Karitaky présidée par Ernest Jiny organisatrice du festival annuel du même nom participera aussi à la fête. Président de l’Office régional du tourisme de l’Isalo Ihorombe, Delina Ter Veen rassure que la capacité d’hébergement suivra sans problème même si les organisateurs de la fête mobiliseront jusqu’aux Tananariviens. Le carnaval de la lumière démarrera d’ailleurs à Tana. Certes, les hôtels de Ranohira ont une capacité d’un peu plus de 400 chambres mais les opérateurs ont déjà acquis l’expérience d’avoir hébergé des millions de visiteurs lors de l’éclipse solaire en 2011.

Extrait La Gazette de la Grande Île – Mardi 01 Mars 2011 (Fanjanarivo)