La vieille ville de Fianarantsoa créée en 1830 constitue un exemple unique du patrimoine architectural malgache. À partir de 1868, la loi permit aux Malgaches de construire leurs habitations dans un style qui reprend les traditions occidentales et ancestrales. Outre un ensemble de 500 maisons bâties entre 1870 et 1900, le quartier conserve ses voies de circulation originelles.

De nos jours, les habitants du quartier sont fortement touchés par l’extrême pauvreté. Cette situation a déterminé les orientations principales d’un  projet en cours, à savoir: assurer des conditions de vie dignes aux habitants; participer à l’assainissement de la zone; sauvegarder et restaurer un patrimoine malgache unique (habitations et savoir-faire) et en faire un moteur de développement pour la ville (formations, création d’emplois, développement touristique); mettre la ville de Fianarantsoa en réseau avec les autres villes du patrimoine malgache.

Extrait La Gazette de la Grande Île –  Mercredi 12 Janvier 2011