142 300 touristes enregistrés de janvier à septembre, la hausse de 20% par rapport à l’année 2009 est atteinte pour le ministère du Tourisme et de l’artisanat et l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM). En un mot, la politique de relance et de promotion de ce secteur entreprise par ces entités durant la crise a porté ses fruits car ce domaine a apporté153 millions de dollars contre 134 millions de dollars en 2009. Et déjà le ministère affiche une ambition de taille de faire mieux pour le compte de l’année 2011. Le prochain objectif est d’atteindre 200 000 touristes.

« Il faut maintenir le rythme et renforcer les actions relatives au développement de ce secteur », a souligné la ministre Irène Andréas. Rassurer les touristes sur la situation politique actuelle constitue un travail énorme non seulement pour le ministère, mais surtout pour l’Office national et les opérateurs. Le fait que le Syndicat national des agences de voyage (Snav), regroupant au total 3600 professionnels du secteur, ait accepté d’organiser son conseil d’administration à Madagascar, est un atout pour la Grande île. D’ailleurs le président de ce syndicat, Georges Colson, a déclaré que « Cela résulte de la bonne relation entre la France et Madagascar et ce voyage nous permet aussi de redécouvrir la Grande île ». A noter qu’une forte délégation du Snav a rencontré la ministre et son équipe hier à Tsimbazaza.

Extrait Les Nouvelles – mardi 14 décembre 2010