415 millions d’ariary. C’est le montant des investissements touristiques engagés par les hôtels et restaurants, entreprises de voyage et de prestations touristiques au cours de 2010, selon les informations recueillies auprès de la direction régionale du Tourisme et de l’artisanat du Menabe.

Ces investissements consistent notamment en la création de nouveaux établissements touristiques (hôtels/restaurants et entreprises de voyage) qui ont reçu leur agrément cette année. Côté capacité d’accueil, ces nouvelles entreprises portent ainsi le total de chambres existant dans les zones de Morondava, Belo sur Mer, Belo sur Tsiribihina et Miandrivazo à 619 pour un nombre de lits avoisinant les 767. De même, ces différentes infrastructures mobilisent près de 379 personnes.

S’ajoutant à celui de l’année 2009, le coût de ces investissements atteint les 881 millions d’ariary.

3 044 visiteurs

Au sujet des arrivées, les opérateurs touristiques se plaignent toujours de la rareté des visiteurs malgré les travaux de réhabilitation effectués sur la RN4. D’ailleurs, un tronçon de 112 km entre Mahabo et Morondava est toujours en chantier actuellement.

Cela étant, 3 044 touristes nationaux et étrangers ont visité la ville de Morondava jusqu’en octobre dernier. Les 2 095 étrangers sont, en majorité, constitués de Français (1 053), suivis des Japonais (207), des Belges (82), des Allemands et des Italiens (81) et des Anglais (80). D’autres nationalités ont également visité la ville, en l’occurrence des Espagnols, des Américains, des Suisses, des Australiens, ou encore des Sud-africains.

Toujours d’après les données de la direction régionale du Tourisme, il faut savoir que le pic de fréquentation touristique se situe entre les mois de juillet et d’octobre, que ce soit pour les touristes nationaux ou étrangers.

Extrait Les Nouvelles – lundi 13 décembre 2010