La commune de Mananjary est aidée dans son programme d’assainissement et d’éducation de la population. Ainsi, quatre blocs sanitaires, comprenant des WC et des douches, viennent d’être inaugurés à Mananjary, le 13 novembre. Ils sont répartis dans des quartiers populeux.

Trois ont été financés par les Rotary club Tsimbaroa, Grenoble, Mortagne, Chambéry, et Houilles Bezons Sartrouville, de France, à hauteur de 50,4 millions d’ariary. Le quatrième a été construit grâce à l’ONG Eau sans frontières et a coûté l’équivalent de 15,8 millions d’ariary. Le projet a été réalisé à l’initiative du Dr Maurice Collin, avec l’approbation et la facilitation du maire de Mananjary, Martel Razafindrakoto, dans les démarches administratives.

L’existence de ces blocs sanitaires a un impact considérable sur le quotidien des 35 000 habitants de la ville, en particulier les ménages des quartiers est et ceux du littoral. De fait, ces derniers sont concernés directement par la pollution due à l’absence de latrines.

En outre, les quatre blocs sanitaires contribueront à l’assainissement de Mananjary, et à lui donner une meilleure image, longtemps ternie par l’utilisation de la plage comme lieu d’aisances. Au passage, la population est éduquée quant à la nécessité d’utiliser des latrines pour la santé et l’hygiène.

Enfin, le Rotary club projette de construire six autres blocs sanitaires.

Extrait l’Express de Madagascar – Jeudi 09 decembre 2010