L’association « Echanges Solidarité » a mis en place un centre de formation informatique depuis 2008 en vue de donner la possibilité aux jeunes défavorisés de la Capitale d’avoir accès facilement aux nouvelles technologies. « Nous leur prodiguons des cours en informatique, en maintenance informatique et des cours de français. L’objectif vise à les former de manière à être opérationnel pour trouver un travail dans différents secteurs », a expliqué Jean Yves Bayol, directeur de ce centre. L’association collabore également avec des employeurs pour chercher des débouchés pour ces jeunes formés. Un projet de formation pour guide touristique et au métier en art culinaire est aussi en vue d’ici 3 mois. Par ailleurs, Echanges Solidarité réalise divers projets socio-économiques dans les domaines de l’eau, de l’agriculture, de la santé et de l’éducation dans la partie côte Est de l’île. Une mission composée de 17 membres de l’association a été organisée cette année pour constater de visu la réalisation de ses projets sur terrain. « Nous allouons un budget de l’ordre de 10 000 euros par an pour mener des actions d’aide au développement dans chaque pays dont Madagascar, Cuba, Mali et Haïti », selon Etienne Le Fur, le chef de mission dans la Grande Ile.

Extrait Midi Madagasikara – samedi 6 novembre 2010