La vie est un éternel recommencement, on construit et d’autres se chargent de détruire. Il est vrai que votre réussite démontre l’incompétence des autres, et cet acharnement au dénigrement actuel est un fléau affligeant pouvant décourager les âmes de bonne volonté. Par ce poème, je fais appel à l’homme de foi qui est en chacun de nous.

Être homme

 Continuer et vivre sans concession

Fanion d’un homme dont le respect de soi

Noie les vicissitudes des tentations

Raisons d’aboulie d’une âme qui décroît.

 Se battre pour toujours garder sa stature

De pur bâtisseur de nouvelles idées

Créées pour pouvoir s’affranchir d’un mur

Dur et âgé au concept suranné.

  Il faut s’attendre à des calomnies

Servies en pâture sur du réchauffé

Orné d’un zeste d’élégance aguerri

Pli d’un esprit courtisan mal famé.

  Ignore les crétins et suis ton chemin

Le bien te guidera vers ton destin

Rien ni personne ne pourra arrêter

L’idée qui germait chez une âme bien née.

 Incompris tu seras dans ton pays

Où l’envie a remplacé les valeurs

Des cœurs naguère pour un monde assagi

Puis repris par les démons tentateurs.

Max Randriantefy

Extrait de La Gazette de la Grande Île – Lundi 18 Octobre 2010 05:49