Parmi les concerts les plus attendus de cette édition du festival Madajazzcar, celuis de Nicolas Folmer au Centre culturel Albert Camus est en tête de liste. Ce trompettiste est considéré comme l’un des meilleurs jazzmen de sa génération.  Au terme de ses études au CNSM de Paris, il obtient un premier prix et un prix de perfectionnement en composition. De 1996 à 2000, il intègre "l’Orchestre National de Jazz" puis fonde avec Pierre Bertrand le " Paris Jazz Big Band " à la réputation aujourd’hui internationale. Ils composent ensemble les projets de l’orchestre, encensés par la critique. Il fonde ensuite le groupe " Nojazz " avec Philippe Sellam, mariant jazz et musique électronique, et enregistre à New York un album produit par Teo Macero.

Nicolas est régulièrement sollicité comme soliste par des artistes prestigieux, participant ainsi à de nombreux albums et tournées, tour à tour en tant que soliste et arrangeur : Dee Dee Bridgewater, Henry Salvador, Wynton Marsalis, Charles Aznavour, Diana Krall, Natalie Cole, Claude Nougaro, John Lewis, Georges Russell, Laurent Cugny, Ricardo Del Fra, André Ceccarelli, Patrice Caratini, Louis Winsberg, et Minino Garay, entre autres.

L’année 2005 est l’année de toutes les consécrations pour Nicolas : il est notamment récompensé par un premier DjangodOr pour le magnifique disque "I comme Icare", un second pour la co-direction du Paris Jazz Big Band, ainsi qu’une Victoire de la Musique.

Son dernier projet " Off the beaten tracks " a été enregistré au Duc des Lombards avec Bob Mintzer, saxophoniste américain des Yellowjackets (sortie janvier 2010).

Ce soir, Nicolas Folmer sera accompagné à la batterie par son complice Benjamin Henocq, un autre compagnon de scène des grands jazzmen, ainsi que par la fine fleur du jazz malgache : Bara Ravaloson (contrebasse) et Silo (piano), pour un concert assurément exceptionnel.

Extrait La Gazette de la Grande Île –  Vendredi 08 Octobre 2010