Les boulistes malgaches sont en grande forme. Tous ceux qui ont été présents au 37e Grand Prix de la ville du Blanc Mesnil durant le week-end admettent qu’ils sont les grands favoris du Mondial de pétanque du 7 au 10 octobre à Izmir.
Auteurs du match parfait, Tiana et Dolis ont remporté haut la main ce prestigieux tournoi auquel participaient des équipes triées sur le volet puisque sortant pour la plupart d’un tournoi de sélection.
Dolis et Tiana ont gagné la finale contre l’équipe de Grospierre par 13 à 6 et à leur manière.
Festival offensif
Le seul moment où ils ont été accrochés, c’était en demi-finale contre  les tenants du titre mais puisant dans leur dernière énergie, les deux Antsirabéens ont conclu la partie par 13 à 12 sous les applaudissements nourris d’un public qui a succombé sous le charme des boulistes malgaches.
Associés également en double, Bema et Nanou ont échoué en huitièmes de finale mais après avoir réussi à épater la galerie par leur jeu d’attaque. Les scores de 13 à 2 et de 13 à 0 de leurs premiers matches en dit long sur ce festival offensif qui a laissé sans voix le public du Stade Jean Bouin et renforçant davantage l’idée comme quoi l’équipe malgache peut ravir le titre mondial si elle continue à jouer de cette manière.
Un constat qui a déjà pris forme dès le match du tournoi de gentlemen de vendredi où Tiana et Dolys ont mis tout le monde  d’accord en remportant aisément la partie.
Ce "tour de décompression" comme le président de la Fédération malgache de pétanque, Gérard Naturel, le qualifie, a permis au camp malgache de se rassurer sur la forme des joueurs. Et c’est tant mieux pour toute l’équipe.

Extrait Midi Madagasikara – mercredi 6 octobre 2010