Assez frais de bon matin, très chaud dans la journée puis de nouveau frais dans la soirée. On ne sait plus sur quel pied danser. La température minimale et maximale enregistre tellement d’écart, si bien que tout le monde ne sait plus comment s’habiller. Si ces dames en profitent une dernière fois pour exhiber leurs bottes et leurs minijupes, il est cependant conseillé de s’habiller chaud dès le début de la soirée. Ce climat d’intersaison, tirant un trait sur l’hiver et accueillant enfin l’été, ne plaît guère à tout le monde, car elle est propice aux maladies telles que la grippe, le rhume ou encore les crises d’asthme pour les asthmatiques. Dans les pharmacies, ce sont surtout les médicaments qui servent à lutter contre la grippe qui sont bien vendus. L’alternance du chaud et du froid, décidément ne plaît pas !

Extrait Midi Madagasikara – Vendredi 3 septembre 2010