De son nom scientifique, Cinnamomum Camphora, la demande en huile essentielle de eavintsara ne cesse d’augmenter.

L’huile essentielle de Ravintsara est tirée de la distillation à la vapeur d’eau des feuilles de Cinnamomum camphora. Ayant une odeur de camphre, elle est utilisée en phytothérapie. D’où l’initiative d’Agribio sys d’organiser des séances de formations sur la culture de cette plante. Cette formation se déroulera le 4 septembre à Andohalo. Le kilo du ravintsara est actuellement vendu à 1 200 Ar. Introduit vers le milieu du 19e siècle, le ravintsara  ou « camphre de Madagascar » est un arbre originaire d’Asie pouvant atteindre 20 à 25 mètres de hauteur. Utilisée dans de nombreux cas, l’huile essentielle de ravintsara est reconnue pour ses propriétés antivirales et expectorantes c’est – à – dire qu’elle favorise l’évacuation des mucus qui gênent l’appareil respiratoire au cours d’un épisode de grippe ou de toux. Cette plante phare en médecine naturelle est indiquée contre le rhume, les sinusites, la grippe et les bronchites, la fatigue, …. Elle est également employée dans l’ornementation. L’huile essentielle a des qualités antiseptiques et s’est révélée un relaxant physique et psychique. C’est  probablement l’un des plus puissants antiviraux naturels connus et un stimulant immunitaire indiqué pour les infections virales. La qualité de cette huile essentielle sur le plan botanique et physico – chimique lui a conféré le label Ecocert. Issue de la famille des lauracées, le ravintsara diffère du ravensara aromatica, plante endémique du pays, communément appelée « havozo ». Le  ravintsara pousse à l’état sauvage dans les forêts tropicales et humides. Il est pourvu de feuilles à couches cireuses et de fleurs blanches qui se transforment en baies noires après le printemps. Utilisée comme huile de massage, l’huile essentielle de ravintsara permet de décontracter les muscles. En  2003, des études scientifiques ont prouvé que c’est uniquement dans la Grande Ile que le Ravintsara développe l’un des antiviraux naturels les plus puissants. Il renforce aussi les défenses immunitaires de l’organisme. La récolte des feuilles de Ravintsara valorise la forêt et contribue à la préservation des incendies volontaires qui participent à la désertification.

Extrait La Vérité – Lundi 30 Août 2010