Le marché de Bazar Be Toamasina a été la proie de feux d’origine douteuse dans la nuit du dimanche 22 août vers 23 heures. À vue d’œil, on peut faire état de dégâts matériels d’environ 50% de destruction des installations, en sus des pertes occasionnées sur les marchandises entreposées dans l’enclos du marché. Les commerçants des pavillons de l’immobilier, des produits artisanaux et des épices ont été les plus frappés car ces articles et produits sont rangés dans l’enclos du marché la nuit pour leur sécurité. D’après les rapides évaluations les pertes s’élèvent à près de 200 millions d’ariary.

Les secours sont arrivés à temps mais semble-t-il, les pompiers de la Commune urbaine de la ville étant ce qu’ils sont en matière d’équipements, il a fallu l’appui de ceux du Port autonome, de ceux du projet Ambatovy et ceux de l’ASECNA pour arrêter la propagation des feux et les éteindre comme il faut. On ne sait pas encore les origines réelles des feux mais des observateurs locaux n’écartent pas une main criminelle.

Extrait Madagascar Tribune – mardi 24 août 2010