Divisée en deux depuis 2006, les deux parties de la ville de Maroantsetra pourront bientôt avoir des liaisons directes grâce à la réhabilitation du pont d’Anjahanambo. Les travaux démarrés en novembre 2009 sont prévus être terminés vers la fin du mois d’octobre. Financés par le Fonds d’entretien routier (FER), ils consistent principalement à mettre en place un pont Bailey de 60 m devant remplacer les deux travées qui se sont effondrées en 2006. Cet effondrement a été causé par la rupture des deux pieux métalliques dont la première pile en pleine rivière a été corrodée. Depuis, le pont de 120 m à  4 travées est inutilisable. Ce problème oblige la population à faire un long détour de plusieurs kilomètres pour relier les deux parties de la ville. De quoi augmenter le coût d’approche qui est très handicapant. Ainsi, les conséquences socioéconomiques de l’effondrement du pont sont énormes pour la ville et touchent plusieurs secteurs dont notamment le tourisme. Afin de rétablir la circulation entre les deux parties de la ville donc, le ministère des Travaux publics via le FER finance la mise en place de ce pont provisoire qu’est le pont Bailey. Les travaux sont actuellement réalisés à 50%.

Extrait La Gazette de la Grande Île – Lundi 09 Août 2010