Elle s’appelle Elya Aymon et elle est Suissesse. Elle est une des vedettes du spectacle « Viva Elvis » du Cirque du Soleil qui fait un tromphe à Las Vegas. Cette jeune femme très talentueuse qui fait la une des journaux helvétiques est d’origine malgache.

Née à Madagascar, Elya a été adoptée à l’âge d’un an et a vécu en Valais où elle a passé une enfance heureusec auprès de ses parents. Sa success story n’est pourtant pas le fait du hasard car c’est le fruit d’un long entraînement. La gymanstique rythmique dès l’âge de six ans et l’intégration dans l’équipe suisse à onze ans. Puis, elle s’adonne à la danse classique et contemporaine. A quatorze ans, elle participe à un stage de cirque, C’est le coup de foudre pour cette dure école qu’elle ne quittera plus. Elle intégrera l’école du cirque Zoffy, celle du cirque Flic de Turin et enfin l’ESAC (école supérieure du cirque) de Bruxelles. Elle envoie une vidéo au cirque du Solei qui la fait figurer dans leur fichier. Deux ans après, on lui propose un contrat de deux ans pour « Viva Elvis ». Après cinq mois de répétition à Montréal en 2009, elle débarque à Las Vegas. Deux spectacles de 90 minutes du mardi au samedi. Malgré sa réussite, Elya pense toujours à son pays d’origine. « Le cirque du soleil  vient en aide aux pays défavorisés à travers son « Cirque du monde ». J’aimerai me rendre utile à Madagascar grâce à eux » affirme-t-elle.
Extrait Midi Madagasikara – Jeudi 29 juillet 2010