Ce groupe n’est pas le seul qui représente Madagascar  à ce festival ! On peut entre autres citer le groupe  Ny Ako qui lui aussi participe à ce festival de folklore. Mais Gasy Tsara, lui, a ouvert le festival en avant-première. Une prestation qui a, à en croire les commentaires du journal local Ouest-France, été très appréciée. Le public issoirien semblait captivé par ce groupe qui chantait dans une langue qui leur est totalement étrangère. Mais la musique, dit-on, est une langue universelle, qu’importait alors la langue dans laquelle il s’exprimait. « (…) Dès les toutes premières notes, le public est visiblement emballé. Très vite, les danseurs déboulent sur le parquet et entament une danse fascinante. Quant aux enfants, ils sont tout simplement captivés. (…) Tous ensemble, ils entonnent une chanson dans la langue malgache. Ces mots, le public ne les comprend pas parfaitement bien sûr, mais les gestes des danseurs, les regards qu’ils échangent semblent murmurer qu’il est ici question de bonheur, d’espoir, de la vie et de l’histoire de chacun. La musique malgache est de toute évidence un précieux creuset dans lequel les saveurs se mêlent sans jamais se faire ombrage. Et lorsque la trompette résonne, c’est sûr, il y a du swing dans ces mélodies ! ».

Extrait Midi Madagasikara – Vendredi 23 juillet 2010