Les vrais amis, ce sont ceux qui sont là pendant les périodes difficiles. Les membres de Madagascar Développement Plus (MDP), une association nouvellement constituée, sont de véritables amis pour les Malgaches, car malgré la crise, ils sont venus et sont disposés à agir pour le développement de Madagascar.

« Pour nous c’est un véritable cri d’amour pour Madagascar et le peuple malgache », a déclaré hier, Jacques Blache, le Président délégué de MDP, lors d’une conférence de presse de présentation de l’association au Colbert. Un cri d’amour suivi d’actions concrètes puisque l’association qui existait déjà et opérait sous la dénomination « France-Madagascar  » dispose déjà de nombreux projets de développement pour Madagascar. On peut citer, entre autres la relance du projet« Tramway » pour Antananarivo.  En effet, comme un spécialiste en la matière, en l’occurrence, Jean Vincent Placé, vice-Président du Conseil régional d’Ile-de-France, fait partie des membres fondateurs de MDP, ce dernier va suivre de près ce dossier. « L’association est prête à financer les études de faisabilité du projet », précise Jacques Blache qui a également annoncé, un autre projet d’importance. Il s’agit, en l’occurrence, de la création d’un Centre de promotion des industries culturelles. Egalement Présidents de Musiques Franciphones Plurielles, Jacques Blache est en effet convaincu que le développement de Madagascar ne peut se faire convenablement sans la considération de la culture malgache.
En ce qui concerne la crise malgache, l’association MDP se dit contre les ingérences étrangères dans son règlement. « Cette crise doit se régler entre Malgaches », souligne Jacques Blache qui regrette la suspension des financements par les bailleurs de fonds. « Il faut penser avant tout au peuple malgache  », ajoute-t-il. Et c’est justement dans l’intérêt de ce peuple malgache que MDP, une association politiquement neutre, va agir. « Dans la situation où se trouve Madagascar, il faut du concret », selon toujours Jacques Blache. Et comme action concrète, l’association MDP prépare actuellement la venue d’une forte délégation au mois d’octobre prochain à Madagascar. Une délégation qui comportera dans ses rangs des opérateurs économiques qui concrétiseront un certain nombre de projets de développement. A noter que cette association travaillait déjà en étroite collaboration avec feu Jacques Sylla quand ce dernier était encore Premier ministre. Raison pour laquelle d’ailleurs, son épouse Yvette Sylla était présente lors de cette conférence de presse.
Extrait Midi Madagasikara – Vendredi 09 Juillet 2010