La participation de Madagascar au futur Forum Economique de l’océan Indien qui se tiendra au mois d’octobre prochain aux Seychelles se précise. De source auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Madagascar, l’on apprend que les entreprises malgaches commencent à manifester leur intérêt à faire le voyage dans l’île sœur et aller à la rencontre des professionnels de la région.  

Un directeur de Pme opérant dans le domaine du traitement de données devait affirmer : «Les témoignages de certains opérateurs économiques ayant déjà participé à l’une des éditions précédentes nous a donné l’idée d’inscrire notre entreprise au Forum Economique des Iles de l’Océan Indien» Il faut noter que celui-ci se prépare déjà activement pour sa participation au Forum de Seychelles. Malgré la crise, les opérateurs économiques malgaches fournissent l’effort et essaient tant bien que mal de relever la tête. L’interlocuteur de noter : «Certains de nos partenaires ont dû nous lâcher à cause de la crise et sont partis pour délocaliser leurs activités  à Dubaï», déplore l’opérateur. Et de poursuivre : «Il faudra trouver de nouveaux partenaires et le Forum de Seychelles me semble être une opportunité pour rencontrer les potentiels partenaires» Faut-il en effet, rappeler que nombreuses ont été les entreprises à avoir déniché de nouveaux partenaires dans la région indienne océanique à la suite de leur participation à l’une des éditions de ce forum.

Cependant, certains opérateurs malgaches ont mis du temps avant de décider de s’inscrire et d’autres attendent encore pour se lancer. En effet, ces promoteurs, bien que conscients de l’opportunité qui leur est offerte, se posent encore beaucoup de questions sur la crise actuelle. Cela vaudra-t-il le coup d’aller aux Seychelles si le pays vit encore dans la crise ? Un chef d’entreprise de lâcher : «C’est sûr que les professionnels que nous rencontrerons aux Seychelles se poseront beaucoup de questions sur la crédibilité des partenaires malgaches» Cette longue crise a affaibli les entreprises malgaches et ces dernières mettront du temps pour s’en remettre. Il faudra réellement s’armer d’arguments bien convaincants pour espérer rentrer des Seychelles avec des contrats de partenariat.

Extrait Midi Madagasikara – Mercredi 02 Juin 2010