Une quarantaine de cases d’habitation traditionnelles décoiffées à Morombe. C’est le premier bilan du passage de la forte tempête tropicale Joël dans le Sud, d’après la communication du BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes), hier. Apparemment, ce météore n’a pas causé d’énormes dégâts. Il a été même plutôt favorablement accueilli dans cette partie aride du pays. « L’arrivée de la pluie accompagnant Joël est bénéfique pour la majorité des districts du Sud. Actuellement, les paysans se dépêchent de cultiver des patates douces, des légumineuses et du maïs », se réjouit un responsable de la région d’Atsimo Andrefana. La joie des habitants du Sud ne sera que de courte durée. Joël commence, en effet, à s’affaiblir et à s’éloigner progressivement de nos côtes. Il a été localisé, hier vers 15 heures, à 75 km au sud-est du cap Sainte-Marie. Les météorologues annoncent même sa dégénération actuellement.

Extrait Midi Madagascar – Vendredi 28 Mai 2010