Il faut de tout pour faire un monde. Généreuse, Dame Nature l’a particulièrement été pour la Grande Ile, où vivent 80% d’espèces endémiques. C’est donc tout naturellement que le pays va pour la première fois participer à la célébration de la Journée Internationale de la Biodiversité (JIB) qui aura lieu ce 22 mai.

Au programme, une randonnée dans la forêt d’Andreba, pour partir à la (re)découverte de la richesse en diversité biologique d’Anjozorobe. 66 espèces d’oiseaux forestiers, 11 espèces de lémuriens sur les 33 existantes à Madagascar, et plus de 500 espèces de plantes y sont recensés. De tous les sites placés sur les hautes terres centrales malgaches, c’est aussi celui où l’on trouve la plus grande variété de lémuriens. Cette sortie écotouristique est une initiative du comité national d’organisation de la JIB et sera organisée par l’Office Régionale du Tourisme à Antananarivo (ORTANA).

Une autre manifestation est également prévue se tenir au Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza du 24 au 26 mai prochains. Il s’agit d’une exposition co-organisée par le Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts et une trentaine d’ONGs œuvrant dans la conservation de la Biodiversité. Cet événement, qui sera entre autres sponsorisé par la Fondation pour les Aires Protégées et la Biodiversité (www.fondation-biodiversite.mg), verra la participation de divers groupes engagés à l’animation, pour ne citer que Guitar Wood.

La Journée Internationale de la Biodiversité est célébrée chaque année à la même date, et ce depuis 2000. Elle s’inscrit dans les mesures prises suite au sommet de la Terre à Rio en 1992, au cours duquel les pays des Nations Unies ont donné la priorité à la sauvegarde de la Biodiversité. Le 22 mai est donc l’occasion de sensibiliser tous les citoyens du monde de la nécessité de préserver cette diversité biologique.

Extrait Madagascar Tribune – mercredi 19 mai 2010