Le secteur de l’éducation est très touché par le passage de la tempête tropicale Hubert. Quelque 108 écoles ont été détruites ou fortement endommagées, d’après les dernières évaluations communiquées par le BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes). La grande majorité des infrastructures scolaires ravagées, plus précisément 98 écoles,  ont été recensées à Mananjary, dans le Vatovavy Fitovinany. Pour permettre aux enfants de reprendre au plus vite les cours en ce troisième et dernier trimestre décisif de l’année scolaire,  des écoles provisoires ont été mises en place, avec l’assistance de l’Unicef. La réhabilitation totale de ces établissements scolaires prendra certainement du temps. Ces travaux nécessitent, en effet, d’énormes investissements.

Le dernier bilan humain de Hubert fait état de 85 morts, 34 disparus, 141 blessés, 191 885 sinistrés, plus 57 000 sans-abri et près de 13 000 déplacés. Des élans de solidarité continuent de se manifester pour venir en aide aux victimes de ce météore.

Extrait Midi Madagasikara – Jeudi 22 Avril 2010