La Grande Ile accueillera une importante rencontre scientifique internationale la semaine prochaine. Il s’agit du 19e congrès de l’Association pour l’Étude de la Taxinomie de la Flore Tropicale (AETFAT). "C’est la première fois que le congrès se tient à Madagascar, dont la biodiversité est célèbre au niveau mondial. Ce congrès, qui entre dans le cadre de la célébration de l’année internationale de la biodiversité, permettra à Madagascar de faire valoir aux yeux du monde entier non seulement l’unicité de sa nature, mais aussi de montrer l’intérêt primordial que les décideurs et les politiques accordent à la connaissance, la valorisation et la protection de l’environnement du pays", souligne le comité d’organisation, présidé par deux secrétaires généraux, notamment le Pr. Vololoniaina Jeannoda du département de Biologie et Ecologie Végétales de la Faculté des Sciences d’Antananarivo et du Dr. Sylvain Razafimandimbison de l’Académie Royale Suédoise des Sciences. En fait, la candidature de Madagascar pour abriter cette rencontre a été retenue contre celle de la Suisse au cours du 18è congrès qui s’est tenu au Cameroun, il y a trois ans. 
Cinquante pays. Près de 400 botaniste, représentant une cinquantaine de pays, se réuniront ainsi à Madagascar à partir de ce 26 avril. Ce rendez-vous scientifique de quatre jours portera sur le thème : "Diversité des plantes africaines, systématique et développement durable". Il traitera divers sujets, dont la taxinomie ou la science de classification des êtres vivants, les bases de données sur les flores africaines, l’écologie, la phytogéographie, la biologie de la reproduction, la conservation et l’utilisation durable des plantes, les aloès du monde… La biogéographie de Madagascar sera également au centre des discussions au cours de cette rencontre scientifique, qui se déroulera au Centre de Conférences International d’Ivato.

Extrait Midi Madagasikara – Mercredi 21 Avril 2010