Les responsables de la JD Royal School Anjanahary ont pris l’initiative de faire visiter le site d’Ambohimanga à leurs élèves. Ces derniers ont même participé à la célébration du Nouvel an, et ils ont aussi découvert ce lieu historique.

La classe en plein air. 90 élèves du cours préparatoire (CP1) ont été accompagnés par leurs institutrices, la directrice et la fondatrice de l’école JD Royal School d’Anjanahary pour une sortie verte. Celle-ci s’est transformée en une découverte de l’histoire.
Après avoir participé à une petite marche avec des camarades d’autres établissements scolaires, dans le cadre du programme du Nouvel an malgache, ce 16 mars là, les enfants ont eu droit à une visite guidée du site d’Ambohimanga.
Petits carnets à la main, ces élèves ont découvert les vestiges de l’histoire, en grandeur nature. Intéressés et non moins curieux, ils ont écouté religieusement les explications du guide. Ils ont griffonné des mots ou des expressions dans leurs petits carnets sur tout ce qui a attiré leur attention.
« Ce sont des sujets que nous avons déjà parlés pendant les cours d’histoire », a confié Miora, une des élèves. Elle a visité pour la première fois le site.
Pour la directrice, Eulalie Razanamahefa, le fait de participer à l’événement du Nouvel an malgache revêt une grande importance pour les élèves. D’autant que la visite peut leur aider à mieux comprendre leurs cours d’histoire de Madagascar.
« Nous n’avons pas vraiment prévu d’assister au Nouvel an malgache qui se tient actuellement. Il s’agissait d’une sortie de classe nature, et nous avons choisi de l’effectuer à Ambohimanga », fait remarquer la directrice.
« C’est un concours de circonstances qui nous convient. Nous nous réjouissons que les choses se passent ainsi », se réjouit-elle.
L’histoire mieux comprise
La visite du Rova a été le clou de la sortie de la CP1 de l’école JD Royal School. Lors du passage dans la demeure d’Andrianampoinimerina, les élèves se sont intéressés de la raison pour laquelle on sort de cette maison à reculons.
Certes, c’est un détail parmi d’autres, mais les explications leur ont permis de mieux comprendre certains aspects de l’histoire, ainsi que les moeurs et coutumes d’antan.
« Notre rôle consiste à éclairer les lanternes des visiteurs, surtout ces jeunes élèves, sur l’histoire à travers ce qu’ils voient au Rova », souligne Edmond, un guide.
Les enfants n’ont pas manqué de passer devant les bassins creusés dans la roche où le roi Andrianampoinimerina prenait son bain, ainsi que reine Ranavalona I en leurs temps respectifs. Les autres maisons royales abritant les mobiliers et les effets personnels des souverains ont aussi attiré l’attention des enfants.
« C’est une sortie intéressante. Je me plais bien ici. J’ai aimé la fête du Nouvel an et la découverte aussi », a confié Arielle, une élève de l’école JD Royal School.
Après la visite du site, ils ont eu droit à un après-midi récréatif, en profitant du beau paysage et de l’air frais de la campagne d’Ambohimanga. Voilà une sortie à la fois enrichissante et divertissante pour ces élèves.
A la fin de la cérémonie de célébration du Nouvel an malgache, les organisateurs ont distribué des attestations pour remercier de leur participation à l’événement.
Naturellement, la JD Royal School a reçu son attestation en guise de souvenir de sa présence et sa participation active au Nouvel an malgache de cette année.

Extrait l’Express de Madagascar – Edition n° 4572 du 24-03-2010