La Nosy Tanikely située à Nosy-Be est devenue, depuis le 15 mars dernier un parc national et porte désormais le nom de Tanikely National Parc. Ce magnifique site touristique, longtemps mal exploité et convoité à plusieurs reprises par des opérateurs économiques, pas toujours honnêtes, d’une superficie de 15 ha et doté d’une plage de 700 m se trouvant dans la zone de protection, servira finalement au développement touristique de l’île de Nosy-Be.

Tanikely National Parc est un désormais géré conjointement par la Commune de Nosy-Be ; l’Office Régional du tourisme de Nosy-Be et Madagascar National Parc (anciennement Angap). Selon les explications du Directeur Exécutif de l’Ornb, Michel Ramasy, les activités dans ce nouveau parc national sont réglementées. «Tout se fait dans les normes requises dans les parcs nationaux», poursuit le responsable. Ce dernier indique que tout le site a été aménagé de manière à permettre aux touristes de bien profiter de leur séjour sur l’île de Tanikely. Bien évidemment, il y a une aire de repos pouvant accueillir 200 personnes.

Comme les autres parcs nationaux de Madagascar, l’accès à celui de Tanikely Nosy-Be est payant. En effet, pour les touristes étrangers la somme à payer pour chaque personne est de

Ar 5 000 pendant la basse saison et le prix sera de Ar 10 000 à partir de la fin du mois de juillet ;  tandis que le tarif est de Ar 2 000 pour les adultes nationaux et Ar 200 pour les enfants.

Il faut rappeler que sur l’île, l’on peut visiter un parc marin. C’est sur cette île que les chauves-souris viennent pour se reproduire. Des lémuriens seront également visibles sur l’île et bien sûr, les touristes pourront admirer la faune et la flore de cette partie de Madagascar.

Extrait Midi Madagasikara – mercredi 24 mars 2010