Premier jour du salon grand public Le Monde à Paris (MAP) à la Porte des Versailles jeudi. Mais un premier jour de grand succès vu l’engouement du public français au stand malagasy.

La demande touristique sur la destination Madagascar reprend de nouveau après une année de crise due essentiellement à la crise économique mondiale et à la crise politique interne. Cette affirmation est de Joël Randriamandranto, PCA de l’ONTM à l’ouverture du salon MAP à Paris. Le stand malgache tenu par l’ONTM avec les TO (Jacarandas de Madagascar et CDVO Madagascar) ainsi que 05 offices régionaux (Nosy-Be ; Fianarantsoa ; Toliara ; Vakinankaratra et Analamanga) est « assiégé » par le public français. En effet, un jeu sur la connaissance de Madagascar est organisé avec en prime un voyage d’une semaine en demi-pension hebergement et vol aérien compris ainsi que les transferts aéroport-hôtel-aéroport pour deux personnes à Madagascar. Dès le premier jour du salon jeudi, l’urne est à moitié pleine de bulletin de participation. Le tirage au sort pour connaître les deux heureux gagnants se fera samedi.

« Tout le monde veut aller à Madagascar, découvrir ses potentialités, sa nature, ses plages, ses parcs nationaux», a déclaré M. Randriamandranto de l’ONTM. Bref, en un voyage, on peut tout découvrir à Madagascar.
La balle est ainsi dans le camp malgache. La demande est là, et existe bel et bien. « On a un bon produit, c’est tous les alentours qu’il faut améliorer que ce soit les infrastructures, les routes, les services… », a ajouté M. Randriamandranto. Ce salon MAP prendra fin dimanche. Mais les actions de mise en connaissance de Madagascar ne s’arrêtera pas là. La Grande Ile sera l’invité d’honneur de la 9ème édition du salon du chocolat et de la gourmandise de Chantilly ce week-end.
En ce qui concerne Nosy-Be, l’on apprend que le parc marin de Nosy Tanikely est ouvert depuis le 15 mars dernier. Une ouverture qui tombe bien à pic avec l’engouement des croisiéristes dont deux bateaux sont déjà prévus accoster à Nosy-Be ce week-end et dimanche prochain. 

Jeudi matin à l’hôtel Pullman de Roissy, le ministre du tourisme et de l’artisanat, Irène Andréas a procédé à la signature d’une convention de financement d’un montant de 48.000 euros pour la lutte contre le tourisme sexuel avec Acting for Life. Depuis 2005, des actions ont été faites par cette ONG à Madagascar pour la sensibilisation contre ce fléau déstructeur et qui ont touché plus de 100.000 voyageurs à bord des lignes Air France. Des sensibilisations sur place sont prévues dans trois régions dont Moramanga. Rappelons que l’association Acting for Life a mené d’autres actions dans la Grande Ile en faveur du tourisme dont entre autres l’aide aux PME du secteur tourisme pour adopter les bonnes pratiques du tourisme durable. Cette ONG avance que le tourisme constitue un fer de lance de la lutte contre la pauvreté à Madagascar.

Extrait Moov.mg du 19-03-2010