Le gouvernement américain a réagi immédiatement face aux sinistres provoqués par le passage du cyclone Hubert, en fournissant dans un premier temps une assistance d’une valeur d’environ 40.000 Dollars (près de 85 millions Ariary). Cette assistance humanitaire américaine a permis d’octroyer des bâches en plastique ainsi que d’autres articles d’assistance d’urgence aux victimes de ce cataclysme dans les districts de Mananjary, Manakara, Vohipeno et Ikongo.

Les États-Unis travaillent étroitement avec ses partenaires, lit-on dans le communiqué diffusé par l’ambassade américaine à Antananarivo, pour évaluer la situation et coordonner les besoins sur terrain tout en offrant davantage d’assistance qui s’avérerait nécessaire. Les États-Unis s’associent au peuple malgache, et tiennent à exprimer leurs sincères condoléances aux familles victimes du passage du cyclone Hubert, conclut ce communiqué en date du 16 mars 2010.

Extrait Madagascar Tribune – mercredi 17 mars 2010